En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Travaux : le pont de Pirmil se refait une beauté

Nantes, pont de Pirmil sur la Loire

Sa dernière toilette date de 1987. La structure métallique du pont de Pirmil va être entièrement rénovée. Un chantier de deux ans, sans impact sur la circulation.

Le pont de Pirmil, qui relie Nantes à Rezé depuis 1925 en franchissant le bras de Loire qui porte son nom, nécessite d’importants travaux de rénovation. Reconstruit en 1947 après sa destruction partielle par les troupes d’occupation allemandes en août 1944, l’ouvrage a subi les outrages du temps. Nantes Métropole engage un chantier de deux ans et 6,8 millions d’euros pour lui refaire une beauté.

L’installation du matériel a commencé le long de la rue du dos d’âne. La première travée sera échafaudée en avril pour un démarrage effectif des travaux au mois de mai. Ils se poursuivront ensuite jusqu’en mars 2020.

Que les automobilistes se rassurent : les 34 000 véhicules qui empruntent chaque jour l’ouvrage ne sont pas impactés. La circulation automobile, mais aussi celle des tramways et des vélos, sera maintenue puisque les travaux se concentrent sous le pont aval uniquement. Seul le cheminement des personnes à mobilité réduite sera dévié à partir du mois d’avril, les trottoirs étant partiellement neutralisés. La Loire, quant à elle, reste navigable en permanence.

Le programme de travaux est conséquent : le pont va être doté d’une nouvelle protection contre la corrosion, l’ancienne datant de 1987. La charpente métallique doit aussi être réparée par endroits, ainsi que le tablier en sous face. Les douze appareils sur lesquels l’ouvrage prend ses appuis sur les rives – des structures de 800 kilos pièces ! -   seront également remplacés au printemps 2019.

Mis à jour le 28 mars 2018