En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Comment faire pour...

Connaître les bons réflexes en cas de pollution

La pollution de l’air constitue à la fois une atteinte à notre qualité de vie et à notre santé. Elle est aussi néfaste pour l’environnement et le climat (pluies acides, pollution, trou de la couche d’ozone...). Air Pays de la Loire Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre rappelle les recommandations à suivre, pour limiter les effets des polluants sur la santé et l'environnement.

 

Les bons réflexes chez soi
  • Maitrisez la température de votre logement (ou de votre lieu de travail).
  • Evitez l'utilisation, en chauffage d'agrément, des cheminées à foyers ouverts ou des poêles et inserts anciens.
  • Aérez et ventilez vos pièces, comme d'habitude.

 

Les bons réflexes à l'extérieur
  • Pour vos trajets, évitez l'utilisation de la voiture en solo, privilégiez les transports en commun ou le covoiturage. Pour les petites distances, pensez à la marche à pied ou au vélo.
  • Si vous prenez votre voiture, adoptez une conduite souple et modérez votre vitesse.
  • En cas de pic de pollution, limitez les activités physiques et sportives intenses. Si vous éprouvez une gêne respiratoire ou cardiaque, demandez conseil à votre médecin.
 
 
Pour les personnes sensibles
Certaines personnes dites sensibles (enfants, personnes âgées, femmes enceintes…) sont plus sujettes à des troubles lors d'un pic de pollution.
Il est nécessaire de renforcer les réflexes de prévention, à savoir :
  • Limitez, voire reportez les activités physiques et sportives intenses.
  • Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords aux périodes les plus chargées en circulation.
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort et consultez votre médecin pour voir si votre traitement médical est adapté.