En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

L’Agenda d’Accessibilité Programmée de la Ville de Nantes

La Ville de Nantes a établi, de manière concertée, son Agenda d’Accessibilité Programmée (AD’AP). Il désigne les priorités à suivre sur neuf ans, à partir de 2015.

L’agenda intègre une approche globale de l’accessibilité, à visée universelle. Il se place du point de vue de l’usager et prend en compte le déplacement des personnes jusqu’aux établissements, bien que ce ne soit pas exigé par la loi. Les étapes du calendrier ont été établies en lien avec les associations et les usagers nantais, dans une démarche de dialogue et de co-construction. 

Dans le respect de l’Ordonnance du 26 septembre 2014, la Ville de Nantes a réalisé un AD’AP portant sur l’ensemble de son patrimoine ERP (Etablissement recevant du public) et IOP (Installation ouverte au public). L’agenda, établis sur 9 années, tient compte de la dimension du patrimoine et du contexte financier de la collectivité.

 

Une approche globale de l’accessibilité

  • par l’intégration de la notion d’accessibilité universelle : ce qui est bénéfique pour les personnes en situation de handicap l’est aussi pour l’ensemble des Nantais.  Les aménagements conçus pour un public en situation de handicap renforcent le bien-être de tous : personnes âgées, accidentés de la vie, enfants en bas âge, familles avec poussette, livreurs, touristes avec valises...
  • par la prise en compte des établissements dans leur environnement : l’objectif est la continuité de la chaîne des déplacements (bâti, transport, voirie) pour permettre à toute personne de se déplacer sans jamais être freinée par un obstacle.
  • par une mise en accessibilité raisonnée à la croisée de la norme et de l’usage : une accessibilité qui prend en compte les besoins d’usage des personnes à mobilité réduites au-delà d’une application stricte de la norme.

 

Des priorités fixées en concertation avec les usagers

Les priorités sont issues :

  • des échanges et points de vue formulés par les partenaires associatifs et par les usagers, historiquement associés à la politique des collectivités : le conseil nantais pour l’accessibilité universelle et la commission métropolitaine de l’accessibilité universelle … Les rencontres, ateliers, diagnostics menés avec les personnes handicapées, ont permis de fixer un cadre partagé et un calendrier des actions à mettre en œuvre.
  • d’une volonté de privilégier l’accessibilité à la vie sociale et citoyenne : écoles, loisirs, information, démarches citoyennes, transports…

 

Les engagements de 2015/2018

L’AD’AP de la Ville de Nantes priorise sur les 3 premières années les équipements permettant l’exercice de la citoyenneté de l’usager au sein de son quartier, que sont notamment les lieux d’accueil de la petite enfance et de l’enfance, les équipements sportifs et culturels, les mairies, les maisons de quartiers et pôles associatifs, les parcs et jardins.

  • des lieux d’accueil de l’enfance : 1 école par quartier, Relais accueil petite enfance, multi-accueils
  • des équipements sportifs, de loisir et culturels : gymnases Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre et établissements culturels
  • des lieux ressources de  chaque quartier : mairies annexes, salles festives, maisons de quartiers et pôles associatifs
  • des lieux d’accueil des personnes âgées : restaurants intergénérationnels et EHPAD- Etablissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes)
  • des parcs et  des cimetières

 

Une mise en œuvre concertée

Pour une mise en œuvre concertée, dans la continuité du dialogue, la mise en œuvre de l’accessibilité sur les sites et le suivi global de l’agenda font l’objet de rencontres avec les associations et usagers.

En 2017, un guide pour une signalétique universelle (lancer le téléchargement du fichier) a été conçu avec l'aide d'associations locales spécialisées dans le champ du handicap. Une banque de pictogrammes est enrichie en concertation avec les Conseils nantais de l'accessibilité universelle (CNAU), pour la citoyenneté des étrangers (CNCE) et égalité femmes-hommes (CEFH). 
Grâce à cette signalétique adaptée, les personnes qui fréquentent les équipements de la Ville peuvent se repérer plus facilement et avec plus d'autonomie.

 

Quelques chiffres clés

556  Établissements Recevant du Public (ERP) et 155 Installations Ouvertes au Public (IOP) constituent le patrimoine de la Ville de Nantes.
91 ERP ont été rendus accessibles entre 2016 et 2018, soit une trentaine par an.

 

Sites de la communauté
Publications