En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Le projet urbain du Centre-ville

La place Graslin

Au terme de deux ans de travaux, la place Graslin a retrouvé son éclat d’origine. Illuminée la nuit, ouverte sur le théâtre Graslin et le cours Cambronne, la place offre désormais un vaste espace de promenade au fil des terrasses, des boutiques et du patrimoine nantais.


La rénovation d’une place emblématique

  • Première phase
La première phase du projet concernant l’aménagement de la place, avec la restauration de la façade, du vestibule et des péristyles du théâtre Graslin. Réalisée en 2012, cette restauration visait à protéger l’esprit initial de ce bâtiment inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1998. Les sculptures et ornements ont ainsi retrouvé une nouvelle jeunesse, renforcée par une mise en lumière qui rend au théâtre toute sa splendeur.
 
  • Seconde phase
La seconde phase du projet concerne l’aménagement de la place elle-même, dégradée depuis des années par le passage de quelques 20 000 véhicules par jour. Dans la continuité des travaux réalisés place Royale en 2007, l’embellissement de cette place emblématique de Nantes était devenu une nécessité. C’est à l’architecte-urbaniste Yves Steff que l’on doit son aménagement. Son projet s’est appuyé sur l’histoire du lieu pour mettre en valeur son architecture de la fin du XVIIIe et redonner à la place à la fois de l’air et de l’espace.

 
Les éléments d’aménagement ont ainsi été soigneusement choisis :
  • Dallage en granit beige comme celui utilisé rue Crébillon et rue Franklin
  • Construction d’une fontaine de plain-pied ornée de sculptures contemporaines rappelant les danseuses de Matisse
  • Pose de seize grandes vasques en fonte, végétalisées en fonction des saisons
  • Installation de candélabres dans l’esprit des grands lustres de théâtre
  • Mise en lumière de la place….
 

Une nouvelle aire piétonne

La rénovation de la place s’inscrit également dans le cadre plus large d’une dynamique de piétonisation du centre-ville avec l’aménagement d’espaces publics beaux et confortables propices au shopping, à la déambulation et à la découverte.
 
Avec la place elle-même et plusieurs rues adjacentes, la nouvelle aire piétonne Graslin se développe ainsi dans la continuité de la place Royale et de la rue Crébillon La place Graslin devient partiellement piétonne, avec accès limité des véhicules
Emboîtant le pas aux rues Crébillon et Corneille, aménagées en 2011, les rues Molière, Jean-de-la-Fontaine et Regnard, les amorces des rues Gresset et Voltaire, ainsi que la partie Est de la rue de l’Héronnière, deviennent piétonnes à leur tour, offrant un nouveau confort d’usage aux piétons et aux cyclistes :
  • Suppression des mobiliers urbains,
  • Rénovation de la voirie et d’une partie des trottoirs
  • Création et rénovation d’espaces verts
  • Pose de bornes de contrôle d’accès.
 
C’est à la demande des commerçants riverains que la rue Jean-Jacques-Rousseau a rejoint le mouvement fin 2013, élargissant le plateau piétonnier prévu à l’origine. Enfin, au nord-ouest de la place, la rue Franklin a également connu un sérieux lifting : pavage refait, trottoirs élargis, stationnement limité aux seuls arrêts de livraisons, piste vélo à double sens matérialisée au sol.