En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Une Victoire du paysage pour le Jardin des 5 sens

Jardins des Cinq Sens, Nantes - D'Ici Là Paysages et Territoires - Photographie © Pierre-Yves Brunaud

Ce jardin de l’île de Nantes, réaménagé en 2015 près du lycée Nelson-Mandela, a remporté la "Victoire d'or" dans la catégorie parcs urbains, lors des 6es Victoires du paysage, jeudi 6 décembre salle Wagram à Paris.

C’est la récompense d’une renaissance ! Jeudi 6 décembre, la Ville de Nantes a reçu une Victoire d'or du paysage pour le réaménagement du Jardin des cinq sens, situé 5 rue Gaëtan-Rondeau sur l’île de Nantes. L’opération, primée parmi les 14 nominés de la catégorie « collectivités - Jardin et parc urbain », a donné une seconde vie à cet écrin vert situé à proximité directe du lycée Nelson-Mandela, du Conservatoire, et du Pont Supérieur, le pôle d’enseignement supérieur au spectacle vivant.

« Dans le cadre de la construction du lycée international par la Région Pays de la Loire en 2014, le maintien du Jardin des cinq sens était primordial puisqu’il s’agissait d’un jardin de quartier, fréquenté par les riverains », explique Sylvanie Grée, paysagiste concepteur de ce jardin, associée à l'agence D’ici Là paysagistes & Territoires, qui a reçu le prix sur la scène de la salle Wagram à Paris, avec Fabienne Padovani, adjointe au maire de Nantes chargée des squares, parcs et jardins. Conservé, l’espace vert a été entièrement réaménagé en 2015 autour de la thématique originelle des cinq sens. Champs colorés, jardin argenté, bords de Loire naturels… Les atmosphères de cet écrin de verdure bordé d’arbustes et de graminées s’inspirent des essences de la région. À l’intérieur, trois îles mêlent, dans un cadre champêtre, des paysages et des usages différents, pour tous les publics : espaces de repos, jeux pour enfants, etc. Le cadran solaire et la fontaine musicale, œuvres du sculpteur Orélio Vignando, ont également été replacés dans le jardin. Et une mare écologique a été reconstituée pour récupérer les eaux pluviales des bâtiments. Coût de l’opération, financée par la Ville de Nantes et entretenue par son Service des espaces verts et de l’environnement : 800 000 euros.

Plein feux sur l’Ouest !

Les Victoires du paysage, qui récompensent depuis six ans des espaces paysagers exemplaires créant un cadre de vie de qualité, mettent cette année à l’honneur un autre paysagiste local : Phytolab. L’agence nantaise, chargée des projets de transformation de la gare et du Jardin extraordinaire, est primée pour son aménagement de la Promenade du bout du monde, inaugurée en 2016 à Angers.

En 2014, Nantes avait déjà reçu une médaille de bronze dans la catégorie «jardins urbains» pour le toit végétalisé du groupe scolaire Aimé-Césaire.

Mis à jour le 10 décembre 2018