En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Polaris : 250 logements et un campus en construction face à la Loire

La première pierre du programme Polaris a été posée mardi 29 mars sur l'île de Nantes. En 2018, ce projet ambitieux accueillera pas moins de 6 bâtiments, en particulier la prestigieuse école hôtelière Vatel et son campus de 500 étudiants.

C'est l'un des plus gros chantiers jamais réalisés sur l'île de Nantes, avec le Tripode tout proche. Le projet Polaris promet une transformation spectaculaire de l'îlot autrefois occupé par les entrepôts de la société de sanitaire Brossette.

Sur ce terrain de 1,5 hectare situé entre le boulevard Vincent-Gâche et la Loire, six nouveaux bâtiments sortiront de terre d'ici 2018. « Le projet est dense mais pas monolithique », souligne Virginie Vial à la Samoa, la société publique chargée d’aménager l’île de Nantes. « Le choix a été fait d’une architecture élancée, qui libère de grands espaces publics ».

La conception de l’îlot a mobilisé trois équipes d’architectes, coordonnées par le cabinet parisien LAN. L’ensemble, ponctué de jardins thématiques et d’une grande place, sera traversé par une grande allée centrale. Objectif ? Faciliter les cheminements piétons entre le boulevard Vincent-Gâche et la Loire où les berges vont être réaménagées en parallèle.

Une école hôtelière et un restaurant d’application

La construction des immeubles, pilotée avec le promoteur Kaufman and Broad, a commencé. La livraison des opération se fera progressivement, à partir de septembre 2017. A la clé, 250 logements familiaux (dont 138 logements sociaux et abordables), 5 000 m2 de bureaux, plusieurs locaux d’activité en rez-de-chaussée et un campus destiné aux étudiants de l’école internationale d’hôtellerie et de management Vatel.

L’école ouvrira à la rentrée 2018 avec 110 étudiants (500 à terme). Elle abritera, dans deux immeubles, un café, une brasserie et un restaurant d’application, ouverts au public. « Il s’agira de notre 5e école en France, explique Alain Sebban, le président de Vatel.  « Dans toutes nos écoles, à Buenos Aires, à Moscou ou à Bangkok, il y a toujours un restaurant d’application. Il permet de mettre nos étudiants en situation professionnelle réelle.»

Vatel compte accueillir à Nantes 20 % d’étudiants étrangers, 40% de Bretagne et des Pays de la Loire et 40% d’étudiants des autres régions françaises. Ces derniers pourront loger sur place, dans une résidence étudiante de 280 studios.

Mis à jour le 3 avril 2018