En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

[Long format] C’est la rentrée des petits Nantais !

Ecole élémentaire Fraternité.
Accueil périscolaire sur le temps du midi. Activités et projet "Zéro Déchet" à la cantine.
Nantes, France - 15/12/2017.

Le 3 septembre, les écoles publiques maternelles et élémentaires de Nantes accueillent quelque 20 000 enfants, 300 de plus que l’an dernier. Le point sur les nouveautés de cette rentrée, dont l’arrivée d’un nouvel opérateur périscolaire.

C’est un cap symbolique ! Cette année, 20 000 enfants devraient être accueillis dans les écoles maternelles et élémentaires publiques nantaises. « C’est une rentrée sereine, s’est félicitée Johanna Rolland, maire de Nantes, à l’occasion de la visite de l’école Louise Michel sur l’Île de Nantes, à quelques jours de la rentrée des élèves prévue le lundi 3 septembre. Une rentrée sous le signe du quotidien : qualité du périscolaire, entretien régulier des locaux,... Mais aussi avec un fort enjeu d’anticipation, en veillant aux équilibres dans chaque quartier, dans chaque école ».  

57 nouvelles classes

57 nouvelles classes ouvrent cette année. « C’est un signal positif, note Johanna Rolland. La preuve que nous continuons à accueillir les familles, contrairement à d’autres grandes villes ». Treize classes permettent de faire face à la hausse du nombre d’enfants. Les 44 autres ouvrent dans les secteurs d’éducation prioritaire pour alléger les effectifs des classes de CP et CE1. C’est la poursuite d’un dispositif décidé l’an dernier au plan national, « une bonne réforme », selon Johanna Rolland.

Parmi les changements notables, l’école maternelle Louise Michel sur l’Île de Nantes s’agrandit de 2 classes et Ampère - quartier Zola – est doté d’un nouveau restaurant scolaire. Des abris vélos couverts équipent les écoles Ledru-Rollin, Anatole de Monzie et Plessis Cellier. Et désormais toutes les écoles nantaises sont raccordées au haut débit et disposent d’un tableau numérique interactif. L’été a aussi permis de réaliser des chantiers d’entretien durable et de sécurité dans 41 écoles pour un montant de 5,42 M€ : réfection des chaufferies, des couvertures, des sanitaires, remplacement des menuiseries extérieures, peintures intérieures et extérieures...

Léo Lagrange Ouest pour l’accueil périscolaire

L’association Léo Lagrange Ouest sera désormais aux commandes de l’accueil périscolaire, missionnée par la Ville pour les quatre prochaines années. « Il n’y a pas de modification du service pour les parents et l’ensemble des animateurs en place sont réembauchés dès le 1er septembre par le nouvel opérateur », souligne Myriam Naël, adjointe à l’éducation. Avec 3 millions d’euros supplémentaires consacrés à ce service, la Ville entend aussi proposer une offre plus qualitative, et notamment des moyens supplémentaires dans les quartiers populaires pour que plus d’enfants profitent d’activités enrichissantes.

Cette année, les 33 éducateurs et animateurs sportifs de la Ville de Nantes se redéploient aussi sur les 64 écoles élémentaires. Désormais, tous les élèves des écoles en éducation prioritaire vont bénéficier de six mois dans l'année d’interventions sportives, à raison d’une heure par classe et par semaine. Les autres écoles nantaises ne sont pas oubliées pour autant avec une priorité aux CP et CE1 pour l’offre de natation, patinage, roller et escrime et un trimestre d’animations multi-sports au minimum du CE2 au CM2.

Coup de jeune sur la cuisine centrale

Pour répondre à la hausse des effectifs, la cuisine centrale du Perray va fermer ses portes jusqu’en mars 2019 afin de gagner en capacité de production : de 14 000 repas / jour aujourd’hui à 18 000 demain. Les chambres froides seront transformées, la cuisine dédiée aux repas allergiques agrandie avec le réaménagement d’une zone vestiaire et lingerie. Dans l’intervalle, les changement dans l’assiette seront limités. Entrées, desserts laitiers, fruits…, la majorité des produits servis aux enfants et préparés dans chaque restaurant resteront les mêmes, et les produits bio et issus de circuits courts toujours présents. Seuls 15 à 20 plats chauds, habituellement cuisinés en interne, seront fournis par des entreprises agro-alimentaires locales.

Schéma directeur : des nouveautés pour Nantes Nord

Décidé en janvier dernier, le plan de développement des écoles tourne à plein régime : « Sur les 20 projets, 14 sont déjà à l’étude ou en chantier », indique le maire. Parmi les chantiers phares de cette année, l’agrandissement de l’école Jacques Tati à Nantes Sud qui sera livré à la rentrée 2019 mais aussi le lycée Leloup Bouhier et la nouvelle école de l’Île de Nantes, programmés pour une ouverture à la rentrée 2020. « Nous venons également de décider d’engager 20 millions d’euros supplémentaires qui s’ajoutent aux 160 déjà programmés, souligne Johanna Rolland. Ils permettront de restructurer et d’agrandir les écoles Camille Claudel et Georges Sand ainsi que la Chauvinière ».

Éducation : Nantes crée des écoles

 

Rentrée pratique :

En chargeant l’application mobile « Nantes dans ma poche », les familles peuvent consulter les menus de la semaine dans les cantines et être alerté en cas de perturbations annoncées dans les écoles et accueils périscolaires. Profitez aussi de NantesEservices Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre pour payer plus facilement vos factures de périscolaire.

Mis à jour le 3 septembre 2018