En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Mellinet et Champ-de-Manoeuvre : les projets d’écoles dévoilés !

A la rentrée 2021, deux nouveaux groupes scolaires ouvriront leurs portes à Nantes : sur l’ancienne Caserne Mellinet et au Champ-de-Manoeuvre. Les projets architecturaux ont été actés en conseil municipal du 20 avril 2018. L’extension de trois écoles existantes a aussi été validée. Ces réalisations s’opèrent dans le cadre du plan de développement des écoles, lancé en janvier dernier.

De la brique pour Mellinet en écho aux bâtiments de casernement conservés, du bois pour Champ-de-Manoeuvre, futur quartier « nature ». Les deux projets architecturaux retenus par le conseil municipal du 20 avril pour les futurs groupes scolaires des ZAC Mellinet sur Saint-Donatien, et Champ-de-Manoeuvre, à Saint-Joseph de Porterie, s’inspirent résolument de l’environnement dans lequel ils prendront place.

« Nous avons retenu l'agence RAUM pour Mellinet et Barré Lambot pour Champ-de-Manoeuvre pour leurs propositions à la fois sobres, différenciant bien les espaces et les temps de l’enfant et ouvertes sur le quartier", précise Myriam Naël, adjointe à l’éducation. Les jurys de sélection ont intégré les aménageurs et urbanistes des deux projets urbains, mais aussi des représentants de l'Éducation nationale, de Nantes action périscolaire, de l'ACCOORD et des fédérations de parents d'élèves. "C'est une première, qui nous a permis d'avoir de vrais débats de fond sur l'organisation des locaux ».

Deux écoles créées pour la rentrée 2021

Projet de groupe scolaire Mellinet - agence RAUM architectes.

Projet de groupe scolaire Mellinet - agence RAUM architectes > Agrandir l'image en .pdf (lancer le téléchargement du fichier)

Chacun des projets comptera 16 classes – maternelles et élémentaires – et pourra accueillir 100 enfants dans le cadre périscolaire. Ils seront dotés de salles à manger dimensionnées pour 100 % des enfants, de salles de repos pour les maternelles et d’espaces d’ateliers pour les temps scolaires et périscolaires. Ils proposeront également une salle polyvalente et un espace extérieur pouvant être mis à disposition d’associations du quartier et d’habitants, hors temps d’ouverture de l’école. Les travaux des deux équipements – d’un budget de 15 millions d'euros chacun - démarreront début 2020 pour une ouverture à la rentrée 2021, à l’heure où les premiers habitants emménageront sur ces nouveaux quartiers.

Champmanoeuvremontage18734.jpg (lancer le téléchargement du fichier)

Projet de groupe scolaire Champ-de-Manoeuvre - agence Barré-Lambot > Agrandir l'image en .pdf (lancer le téléchargement du fichier)

Trois écoles agrandies pour 2022

Le conseil municipal du 20 avril a également adopté 3 projets d’extensions-restructurations de groupes scolaires existants. Sur le quartier Nantes Erdre, l’école de la Beaujoire, qui compte aujourd’hui 9 classes passera à 16 classes. Le groupe scolaire Gaston Serpette sur le quartier Hauts-Pavés / Saint-Félix sera également transformé. Les écoles maternelles et élémentaires, actuellement séparées, seront regroupées sur un site unique passant de 14 à 18 classes. Enfin, l’école élémentaire Mutualité sur Bellevue/Chantenay/Sainte-Anne sera agrandie à 19 classes, contre 14 actuellement avec un nouveau restaurant scolaire. A l’issue des travaux, les deux classes élémentaires de l’école des Réformes seront intégrées à l’école Mutualité pour retrouver une maternelle de 6 classes. Les travaux de ces extensions-restructurations – d’un montant total de 23,5 millions d’euros - s’engageront au premier semestre 2020 pour une mise en service à la rentrée 2022.

Premier acte du plan de développement

Ces 5 projets constituent les premières réalisations d’un vaste plan de développement des écoles, acté en janvier dernier. D’ici 2023, 140 nouvelles classes seront créées sur le territoire nantais pour accueillir quelque 2000 enfants supplémentaires attendus dans les écoles maternelle et primaire publiques. Pour ce projet stratégique, la Ville de Nantes va engager 160 millions d’euros.

Mis à jour le 20 avril 2018