En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Plan écoles : 76 millions d’euros et 3 nouvelles écoles !

le lycée Leloup-Bouhier (ex école Launay), du nom de deux directeurs de Arsène Leloup et René Bouhier, actuellement fermé (construction 1882)

Le conseil municipal du 28 juin a entériné la construction de 3 nouvelles écoles : Île de Nantes, Doulon-Gohards et sur le site de l’ancien lycée Leloup Bouhier. 6 extensions ont également été approuvées, le tout pour un montant de 75,8 millions d’euros. Ces réalisations s’opèrent dans le cadre du plan de développement des écoles, lancé en janvier dernier.

Coup d’accélérateur pour le schéma directeur des écoles ! Avec 3 nouvelles écoles et 6 extensions-restructurations d’écoles existantes, le conseil du 28 juin 2018 vient d’acter un « gros morceau » de 75,8 millions d’euros, pour préparer l’avenir des petits nantais.

Trois nouvelles écoles

Dès la rentrée 2020, deux nouvelles écoles vont ouvrir leurs portes à Nantes. Le boulevard de la Prairie-au-Duc sur l'Île de Nantes accueillera un nouveau groupe scolaire de 8 classes. D'un montant de 6,9 millions d'euros, il sera construit en moins de 2 ans pour faire face à l'arrivée des familles qui emménagent dans ce secteur en fort développement. A quelques centaines de mètres à vol d'oiseau au nord de la Loire, l'ancien lycée Leloup Bouhier sera restructuré pour proposer 13 nouvelles classes, pour un montant de travaux de 7,4 millions d'euros. Enfin, dans le cadre du projet urbain Doulon-Gohards, un nouveau groupe scolaire sera construit pour la rentrée 2022 comptant 16 classes et une unité d'enseignement externalisée de l'ADAPEI accueillant des enfants présentant une déficience intellectuelle. 15,4 millions d'euros seront engagés pour ce projet.

Six écoles agrandies d’ici 2022

Pour accompagner le projet urbain du Grand Bellevue et assurer le dédoublement des classes de CP et CE1, dispositif décidé au plan national l’an dernier, les écoles Lucie Aubrac et Alain Fournier seront restructurées et agrandies pour la rentrée 2021. Lucie Aubrac passera de 12 classes à 17 classes, dont 6 dédoublées. Alain Fournier proposera 19 classes, dont 6 dédoublées, contre 14 actuellement.

A la rentrée 2022, ce sera au tour de l’école des Plantes d’inaugurer son extension : 17 classes, dont 6 dédoublées, y seront proposées ainsi qu’une unité de l’ ADAPEI. Même topo à la même date pour Urbain Le Verrier, sur le quartier Doulon Bottière : l’objectif est de 28 classes, dont 9 dédoublées, contre 18 aujourd’hui. Une restauration neuve commune aux maternelles et élémentaires sera également construite, avec un self pour les élémentaires. Plus en cœur de ville, l’école Fellonneau verra la création de 4 classes supplémentaires, une unité de l’ADAPEI et un restaurant scolaire neuf, tandis que l’école du Coudray passera de 12 à 14 classes.  Au total, ces projets se montent à 42,2 millions d’euros. En attendant les réalisations, des modulaires vont également être installés à Henri Bergson, Mutualité, Châtaigniers, Plantes et Urbain Le Verrier à la rentrée 2018.

Acte 2 du plan de développement

Ces 9 projets constituent le deuxième grand acte du vaste plan de développement des écoles, dévoilé en janvier dernier, le conseil municipal ayant déjà validé 2 nouvelles écoles et 3 extensions le 20 avril dernier. D’ici 2023, 140 nouvelles classes seront créées sur le territoire nantais pour accueillir quelque 2000 enfants supplémentaires attendus dans les écoles maternelle et primaire publiques. Pour ce projet stratégique, la Ville de Nantes va engager quelque 160 millions d’euros.

Mis à jour le 29 juin 2018