En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Nouvelles écoles, horaires des bibliothèques, soutien aux associations : ce qu'il faut retenir du conseil municipal

Au programme de ce troisième conseil municipal de l'année, vendredi 29 juin 2018, plusieurs délibérations importantes sur l'éducation et la culture, mais aussi le plan local de l'habitat.

Migrants : la Ville demande des réponses collectives face à l'urgence humanitaire

Compteadministratif18734.jpg (L'Hôtel de Ville de Nantes)

Comme plusieurs villes en France, Nantes est confrontée à une situation humanitaire préoccupante face à l'arrivée de personnes migrantes : difficultés d'accès à l'hébergement, à l'alimentation ou à l'hygiène. "La Ville de Nantes prend ses responsabilités, bien au-delà de ses seules compétences, aux cotés des associations et des citoyens fortement mobilisés", souligne le voeu adopté en conseil municipal. Elle ne peut, comme le sont nombre d'autres territoires, être seule en première ligne. Aujourd’hui, le Conseil Municipal de Nantes demande :

  • aux services de l’État de Loire Atlantique, de mettre en place rapidement une table-ronde avec les collectivités et les associations qui agissent en faveur de l’accueil des personnes migrantes à Nantes pour face faire à la situation d’urgence humanitaire,
  • au Gouvernement, de mettre en œuvre et de coordonner au niveau national une politique d’accueil des personnes migrantes qui soit digne du pays des droits de l’Homme,
  • à l’Union Européenne, aux chefs d'Etat et de Gouvernement européens, réunis en Conseil européen en ce moment même à Bruxelles, d’être à la hauteur des valeurs fondatrices de l'Europe et de prendre des décisions qui s'imposent pour accueillir avec dignité et dans le respect des droits humains internationaux, les personnes migrantes."

Plus d'infos


Le compte administratif 2017 adopté

CompteadministratifNew18734.jpg (Miroir d'eau)

Avec 434 millions d'euros en recettes et 426 en dépenses, le compte administratif 2017 de la Ville de Nantes témoigne d'une gestion financière saine, au service de la vie quotidienne des Nantais et de la préparation de l'avenir grâce à des investissements majeurs. 53 millions d'euros, soit 173 € par habitant, ont été débloqués en 2017 pour plusieurs projets marquants dont l'extension des capacités d'accueil et de l'accès au numérique dans les écoles (2,7 M €), le pôle associatif Désiré Colombe (4,8 M€) et son accueil petite enfance (2,5 M €), le plateau sportif du Petit-Port (1,6 M€) ou les projets de rénovation et de création d'espaces verts (2,8 M€). Ces investissements sont financés à 84,5% par des recettes propres de la Ville, soit une progression de plus de 10 points par rapport à 2016. La maîtrise des charges et la progression des recettes de fonctionnement du fait de la dynamique démographique locale se traduisent par une nouvelle amélioration des niveaux d'épargne. Le tout, sans augmentation des taux de fiscalité depuis 7 ans et avec un recours limité à l'emprunt.


Urbanisme : de nouvelles règles pour une ville plus verte et accessible à tous

Plum18734.jpg (Vue Loire vers Malakoff)

Après discussion en conseil métropolitain les 13 avril et 22 juin, le nouveau Plan local d’urbanisme métropolitain (PLUm) et le Programme local de l’habitat (PLH) étaient soumis à l’avis des élus municipaux, vendredi. Pourcentage réservé à la nature dans toute nouvelle construction, règles de haute qualité architecturale et paysagère, mise en valeur de la trame verte et bleue, etc. « L’objectif est de construire mieux. On prend notamment l’engagement de réduire de 25% les constructions dans le tissu urbain », indique Johanna Rolland, maire de Nantes. Côté habitat, le cap reste ambitieux : « L’objectif est de maintenir 3000 constructions neuves par an à Nantes, dont 800 à 1000 logements sociaux, mais aussi de faire la chasse aux passoires énergétiques », détaille Pascale Chiron, maire-ajointe chargée du logement. 500-700 logements étudiants et 400 pour les jeunes actifs sont aussi prévus. Autre nouveauté : un coup de pouce aux ménages les plus précaires avec la mise en place de loyers très sociaux dans le parc HLM, avec des tarifs 10% au dessus des APL. Pour éviter la fuite des familles de 2 ou 3 enfants en périphérie, une nouvelle offre d’accession à la propriété abordable (à 2900€ du mètre carré) verra le jour dès 2019 pour les classes moyennes et davantage de grands logements (T4 et +) seront construits.


École, crèche et espaces boisés pour le nouveau quartier Champ-de-Manoeuvre

Champmaoeuvre18734.jpg (groupe scolaire Champ de Manoeuvre ©dans IPTC)

Au nord-est de Nantes, l’ancien terrain d’entraînement militaire du Champ-de-Manoeuvre entame sa reconversion. Les 300 premiers logements sortiront de terre d’ici 2021. Pour accompagner le développement de ce nouveau quartier qui a vocation à accueillir des jeunes ménages et des familles, le conseil municipal a voté la réalisation de plusieurs équipements publics : une école de 16 classes, un accueil de loisirs et une crèche de 60 places. On en sait également plus sur le programme des espaces publics de ce quartier très nature. Le projet, qui préserve 22 ha d’espaces naturels, prairies, bois et zones humides, s’articule autour d’un mail central, avec un bois sauvage, des jardins familiaux ou encore une plaine de loisirs champêtre. Leur aménagement démarrera à l’automne, en même temps que la viabilisation des terrains à construire.


Horaires élargis pour les bibliothèques municipales

Horairebiblioth18734.jpg (médiathèque Floresca-Guépin)

S’adapter aux rythmes de vie des Nantais et répondre aux attentes et propositions formulées au sein de l’atelier citoyen « Quelles bibliothèques pour demain ? » : c’est l’idée qui prévaut à l’élargissement des horaires des bibliothèques et médiathèques, effectif à compter du 2 septembre 2018. L’ensemble du réseau de lecture publique va bénéficier de 483 heures supplémentaires d’ouverture par an. Hors vacances d'été, cela se traduit en semaine par des horaires étendus le midi et en soirée, selon les équipements. Entre septembre et avril, les médiathèques Luce-Courville, Lisa-Bresner et Floresca-Guépin seront désormais ouvertes l’après-midi le premier dimanche de chaque mois, jour de gratuité des musées. Il en sera de même à Jacques-Demy lors de sa réouverture en mars prochain, après sept mois de travaux pour restructuration de ses espaces et mise en place de l’automatisation des prêts.


Écoles : 76 millions d’euros engagés et 3 nouvelles écoles !

Ecolerentree18734.jpg (Lycée Leloup-Bouhier (ex école Launay))

Le conseil municipal a voté la construction de 3 nouvelles écoles : elles ouvriront en 2020 sur le boulevard de la Prairie-au-Duc sur l'Île de Nantes et sur le site de l’ancien lycée Leloup Bouhier, quartier Dervallières Zola, et en 2022 sur le futur quartier de Doulon-Gohards. 6 extensions ont également été approuvées (Lucie Aubrac, Alain Fournier, Urbain Le Verrier, Les Plantes, Coudray et Fellonneau), dont les livraisons s'échelonnenent en 2021 et 2022 , le tout pour un montant de 75,8 millions d’euros. Ces réalisations constituent le deuxième grand acte du plan de développement des écoles, dévoilé en janvier dernier, le conseil municipal du 20 avril dernier ayant déjà validé 2 nouvelles écoles et 3 extensions. D’ici 2023, 140 nouvelles classes seront créées sur le territoire nantais pour accueillir quelque 2000 enfants supplémentaires dans les écoles maternelle et élémentaire publiques. Pour ce projet stratégique, la Ville de Nantes va engager plus de 160 millions d’euros.


400 000 € pour soutenir les associations

Aidesassociations18734.jpg (Complètement Nantes)

Pour mieux accompagner le tissu associatif, et notamment faire face à la fin des emplois aidés décidée au plan national, la Ville de Nantes a acté la mise en place d'un "Fonds d'accompagnement spécifique", doté de 400 000 € pour l'année 2018, qui vient compléter ses aides déjà existantes. Au delà de l'aide financière éventuelle, le dispositif propose un accompagnement sur 6 à 12 mois ciblé sur les besoins exprimés par l'association : gouvernance, mutualisation, fonction employeur...  Pour ce nouveau fonds, la Ville de Nantes porte une attention spécifique aux structures œuvrant dans les quartiers politique de la ville ou dont l'activité est fortement en lien avec ses propres politiques publiques. Les premiers soutiens ont été engagés lors du Conseil municipal du 20 avril et se sont poursuivis au cours de celui du 29 juin. Au total, 270 000 € ont déjà été apportés à 22 associations, dont le Bellevue Athlétique Forme, l'ASC Saint-Médard, Alis 44, Le Temps pour Toit, l'Acavale ou Danse et vis.

Mis à jour le 29 juin 2018