En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Une Maison de l’Afrique ouvre à Nantes

Inauguration de la Maison de l'Afrique - Maison des Citoyens du Monde, le 3 avril 2018. rue Louis Préaubert à Nantes. Johanna ROLLAND

L’équipement municipal se veut un espace de rencontres, de diffusion et un centre de ressources. Son ambition : soutenir tous les acteurs et projets nantais en lien avec l’Afrique.

«Un lieu pour dire et montrer la richesse et la diversité de ce continent et de ses habitants» : c’est ainsi que la maire de Nantes, Johanna Rolland, a décrit la Maison de l’Afrique lors de son inauguration, mardi 3 avril. L’ouverture de ce nouvel équipement municipal marque l’aboutissement d’un «projet sans équivalent en France dans son objet et son ambition», et consacre les liens développés de longue date entre Nantes et l’Afrique.
Installée 1 rue Louis-Préaubert, près de Cosmopolis et de la Maison des citoyens, la Maison de l’Afrique est gérée par Casa Africa Lien ouvert dans une nouvelle fenêtreet trois salariés doivent la faire fonctionner au quotidien. La structure compte travailler sur tout projet en lien avec le continent, dans des domaines aussi variés que l’économie, la culture, le sport, l’éducation, la solidarité internationale. Elle doit accueillir à terme un centre de documentation et proposera en mai une première exposition en lien avec les commémorations de l’abolition de l’esclavage.

Associations fédérées

«Cette maison ne sera pas un lieu de revendication identitaire. Notre philosophie, c’est l’ouverture à l’autre», insiste Alfred Gombou, président de Casa Africa, qui se félicite d’un «réseau partenarial très dense» sur le territoire : «Nous fédérons aujourd’hui 15 associations adhérentes, et 14 autres nous rejoignent avec l’ouverture de cet équipement».
Certaines de ces associations sont impliquées dans la démarche de coopération internationale de la Ville de Nantes avec des villes partenaires d’Afrique. C’est le cas notamment pour Rufisque (Sénégal) et Agadir (Maroc), autour de projets culturels et artistiques. À Dschang (Cameroun) et Kindia (Guinée), plusieurs actions sont soutenues en faveur du développement local.

Ouverture au public : jusqu’au 27 avril, lundi et mardi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h, à partir du 2 mai, du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Mis à jour le 4 avril 2018