En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Opération Renoir : un an après l’ouverture, les liens se tissent

 inauguration l'Ehpad Renoir et logements social
3 rue Ernest Meissonnier Nantes

En juin 2017, les résidents de l’établissement municipal pour personnes âgées  Renoir emménageaient dans le quartier des Dervallières. Suivis de près par les nouveaux locataires des logements sociaux voisins. Le 20 juin, partenaires du projet et habitants ont fêté le premier anniversaire de cette opération atypique et signé une charte de bon voisinage.

Ici, il n’y a pas d’un côté les résidents âgés et de l’autre les familles. En bordure du parc des Dervallières, c’est un nouveau petit « village » qui est né il y a un an. Organisée autour de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Renoir (EHPAD Renoir) et ses 80 résidents, cette opération atypique réalisée par Nantes Métropole Habitat et conçue par l’agence MILLE architectes compte également 40 logements locatifs sociaux. L’ensemble fait face à la Fabrique des Dervallières, espace de création artistique, en cours de rénovation.

« C’est important que ce projet ait vu le jour ici, au cœur des Dervallières. C’est un projet qui incarne totalement la ville que nous voulons construire : une ville qui permet de tisser des liens, une ville solidaire, une ville inter générationnelle bienveillante avec les plus âgés » indique Johanna Rolland venue à la rencontre des résidents fêter ce premier anniversaire.

RenoirepahsalleN18734.jpg (EHPAD Renoir)

Un EHPAD moderne au cœur de la nature

Ambiance bois, bardage métallique dans les tons jaunes et gris, grande terrasse en  prolongement de la salle à manger pour profiter des beaux jours... Et partout, une vue plongeante sur la nature et les grands arbres du parc des Dervallières. « Ici, on se sent en pleine campagne, témoigne Denise Leroy, la doyenne de l’EHPAD qui porte, toujours alerte ses 105 ans ! Au départ, je ne voulais pas quitter le centre-ville, mais j’apprécie vraiment le site, les espaces sont très clairs et on n’est pas loin du centre ». « Le jeu en valait la chandelle, ajoute Johanna Rolland. Il s’agissait de construire un nouvel établissement, aux normes, pour remplacer celui de Bréa, qui ne répondait plus aux besoins ».

Un EHPAD ouvert sur le quartier

Au delà des 80 résidents âgés, l’EHPAD dispose également d’un appartement de répit pour permettre aux familles du quartier de souffler un peu ainsi que d’un logement d’urgence. « Un an après notre ouverture, des liens se sont tissés avec le quartier. Notre restaurant accueille notamment une douzaine d’habitants qui viennent régulièrement y déjeuner », indique Laurence Solier, la directrice. Un premier Printemps des Voisins a eu lieu en mai dernier, les résidents qui le peuvent participent aux animations du quartier, comme le « Bal des Dervallières » à l’automne dernier.

Une charte de bon voisinage

Les 40 logements sociaux voisins de l’EHPAD comptent 10 logements bleus, aménagés pour le maintien à domicile et 3 logements en colocation, dont une pour des seniors. Susciter les rencontres, partager des moments communs, c’est bien tout l’enjeu de l’opération Renoir. Alors pour entériner cette vie commune naissante, les habitants viennent de signer une charte de bon voisinage. Elle parle d’entraide, d’échange de services, d’accueil des nouveaux résidents. Des principes simples pour une ville plus solidaire au quotidien.

Mis à jour le 21 juin 2018