En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

[Dossier] «Complètement Nantes !» vous invite à réinventer la ville

Focus sur... l'exposition permanente

Pendant 80 jours, la programmation de l'événement nantais de ce printemps change quotidennement. Mais quelque soit le jour de votre venue, l'exposition sur la ville d'aujourd'hui et de demain est accessible. Visite guidée.


Mettre les pieds dans la Carrière Miséry aujourd'hui et jusqu'au 30 juin, c'est pénétrer dans un espace à part. D'abord parce que la structure qui abrite l'événement est une construction originale, bâtie en échafaudages. "L'idée était d'avoir une structure ouverte sur le site, agile par sa forme, qui permette la circulation et soit conviviale", explique Bernard Dagan scénographe associé à l'agence Gleech. "C'est un lieu d'invitations plurielles pour partager et échanger sur la fabrique de la ville d'aujourd'hui et de demain", ajoute Laëtitia Marteau, directrice de l'agence.

Une structure en étoile, avec en son centre (1) l'installation artistique de Douce Mirabaud, une sorte de nid inversé qui habille le centre de la structure (2), autour de laquelle on retrouve également exposée toute une série de portraits noir et blanc signés de l'artiste Emmanuel Ligner (3).

A gauche de l'entrée, la halle "Respiration" met l'accent sur le retour de la nature en ville (4), avec maquettes, panneaux, et écrans tactiles, et des coups de projecteurs sur l'arboretum nantais, l'agriculture urbaine, ou la place de la nature dans les futurs projets urbains (5). On peut par exemple y tester ses connaissances sur la faune et la flore de Nantes grâce à un quiz, qui vous confirmera si le renard, par exemple, a ses quartiers dans la Cité des Ducs. "Et le parcours se termine par une immersion dans le futur jardin extraordinaire", poursuit Laetitia Marteau.

La branche suivante de l'étoile, baptisée "Destination" (6) se concentre sur les onze quartiers de la ville, avec vidéos, diaporamas... "L'idée est de faire un arrêt sur image sur le quartier tel qu'il est aujourd'hui, et d'expliquer les projets qui vont le transformer. Cela permet aussi de mettre en lumière un grand nombre d'actions et de dynamiques citoyennes."
 
La troisième halle, nommée "Citoyenneté" (7) met l'accent sur la fabrique de la ville désormais partagée entre la collectivité et ses habitants. A Nantes, tout le monde peut apporter sa contribution aux transformations urbaines, que ce soit à l'échelle de la métropole, de la ville ou du quartier. "Ce sont donc des témoignages de Nantais qui participent à ces démarches qui ont été exposées", résume Laetitia Marteau. Cette halle conduit d'ailleurs à l'Agora, le lieu de tous les grands débats qui animeront Complètement Nantes.

Enfin, la dernière branche de l'étoile, la halle "Innovation" met en avant la capacité d'invention des Nantais. "Aujourd'hui Nantes innove sur tous les plans : dans la transformation des quartiers, dans les transports, mais aussi avec des manifestations comme Web2day. "Cette halle s'envisage aussi comme un espace de coworking ouvert et donne accès au Fablab.

C'est aussi là que se situe la halle imagination (8), qui traduit le regard des enfants sur la ville, notamment via une exposition de l'Association régionale pour la diffusion et la promotion de l'architecture (Ardepa), qui a fait travailler 96 classes, dont 42 de Nantes Métropole, sur des maquettes d'aménagements urbains.

"Plus qu'un lieu d'exposition, on voulait que ce soit un lieu de vie, un lieu de déambulation, de convivialité", résume Laetitia Marteau. Les 8800 visiteurs qui ont participé aux six premiers jours de vie du lieu ne la démentiront pas.

Mis à jour le 30 mai 2018