En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Nantes en transition écologique

Parler transition écologique, c'est tout simplement parler de nos modes de vie :  déplacements, consommation, alimentation, factures énergétiques, mais aussi maillage des services publics et initiatives citoyennes de développement durable dans les 11 quartiers nantais.

Les politiques publiques nantaises mobilisées

Nantes s’engage aux côtés de la Métropole pour une transition énergétique 100 % citoyenne, qui augmente le pouvoir d’agir des habitants et qui valorise 100 % des ressources.

La feuille de route sur la Transition énergétique métropolitaine ainsi que la stratégie métropolitaine du Plan Climat Air Énergie Territorial se déclinent sur la Ville par la mobilisation de politiques publiques au plus près des habitants.

 

Lutter contre la précarité énergétique

Un service renforcé sur le volet préventif des visites à domicile
L’association nantaise d’aides familiales (ANAF) met en œuvre sur Nantes et sur l’ensemble des communes de la Métropole des visites de diagnostic socio-énergétique au domicile des personnes. Ces visites à domicile proposent aux ménages un diagnostic des modes de consommation de l’eau, du gaz et de l’électricité et un accompagnement social et budgétaire pour lutter contre la précarité énergétique et ses effets.
En 2017, le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Nantes a accompagné 150 ménages (environ 3 visites par an et par ménage).
Aller plus loin : L'éco-appartement

 

Relayer les dispositifs métropolitains sur la transition énergétique

La rénovation simplifiée avec la Maison de l'Habitant et monprojetrenov
« Mon Projet Rénov » est le guichet unique et numérique de la Métropole au service des particuliers pour mener à bien son projet de rénovation énergétique. En 2018, 9  nouvelles copropriétés énergivores nantaises, représentant plus de 269 logements, font appel à une information personnalisée ou à un accompagnement de la part des conseillers énergie climat de Nantes Métropole, pour des projets de rénovation énergétique BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Les réseaux de chaleur
Les réseaux de chaleur Centre Loire et Bellevue Nantes – Saint-Herblain ont obtenu, en décembre 2017, le label éco-réseau de chaleur 2017, décerné par l’association Amorce qui rassemble collectivités et professionnels du secteur.
C'est la deuxième fois que le réseau Bellevue Nantes – Saint Herblain obtient cette distinction depuis son lancement en 2014. En 2016, ses 21 kms de réseau raccordaient 9 300 logements et de nombreux équipements publics, avec une chaleur produite à 59% à partir d’énergies renouvelables. À Nantes, il dessert les quartiers de Bellevue et des Dervallières.
Quant au réseau Centre Loire, récompensé tous les ans, par le label éco-réseau de chaleur, il courait, en 2016 sur 85 km de réseau dans les quartiers de Malakoff, de l’Île de Nantes, Sud Loire, Saint-Donatien, Doulon-Bottière, Université, Michelet et Miséricorde. Ce réseau alimente 15 100 logements et 169 équipements, avec une chaleur à 80% produite par des énergies renouvelables.
Aller plus loin : Voir la vidéo sur les réseaux de chaleur
Déterminez le potentiel solaire de votre toiture : nantes-metropole.insunwetrust.solar

 

Mettre en oeuvre la ville durable

Un nouveau modèle de la ville durable se construit : des logements pour tous, la recherche de l’accessibilité universelle pour le confort d’usage, la prise en compte de la santé dans les projets urbains, le renforcement de lieux de solidarité au plus près des besoins...

CartoQuartiers, carte collaborative des services de proximité
CartoQuartiers est une cartographie pratique du cadre de vie des nantais, élaborée en collaboration avec les services de la Ville, de la Métropole, des associations et des habitants. Imaginé au sein du Réseau société civile verte nantais,  le site internet permet depuis septembre 2017 de connaître et accéder à toutes les ressources utiles de son quartier. Chacun peut aussi contribuer à enrichir la carte, avec près de 2500 contributions reçues. Le projet a reçu le prix du Jury du trophée Open Data France 2017.

Voir la version plein écran

     

Des logements pour tous
Les objectifs du programme local de l'habitat 2014/2018 de Nantes Métropole ont été largement dépassés en 2015, confirmant la dynamique de la ville centre (4157 logements autorisés), avec la volonté de répartir cet effort sur l’ensemble des quartiers de la Ville. Une quinzaine de programmes immobiliers comportant des logements en accession abordable sont en commercialisation dans différentes ZAC.

Les plans paysage et patrimoine
Lancés en 2015 par la Ville de Nantes, les plans paysage et patrimoine permettent de lutter contre la standardisation de la ville, alors qu’elle connaît un fort développement. A l’heure où les 4 premiers plans sont finalisés et où 3 sont en cours ou se lancent, voici une illustration de la démarche menée sur le quartier de Nantes-Sud :  voir la vidéo.

Les solidarités : deux illustrations
Mis en place par la Ville de Nantes, les points d'information Nantes solidaire, les PINS, permettent d'informer les habitants sur des questions de santé, des aides financières, l'énergie... Avec la Carte Blanche, une offre de loisirs accessible est proposée avec une offre individuelle, permettant de bénéficier de tarifs réduits auprès d’une quarantaine de partenaires culturels, sportifs, de loisirs et une offre médiation.

Le plan local d'urbanisme métropolitain (PLUM)
Après plusieurs présentations et débats publiques, les grandes orientations du projet d'aménagement et de développement durables du PLUm Lien ouvert dans une nouvelle fenêtreont été validées au conseil métropolitain de juin 2016.

 

Développer la nature en ville

Il s'agit de préserver la nature déjà bien présente à Nantes et de développer encore les écosystèmes urbains. Les bonnes pratiques sur les espaces verts seront confortés sur l'espace public et encouragées sur les espaces privés.

L'opération Quai des Plantes au service de la reconquête des berges de Loire
Durant l’été 2018, le quai de la Fosse se transforme en un lieu festif et convivial. Près de 1000 arbres ont été installés entre le pont Anne de Bretagne et le Maillé-Brézé. L’objectif est de recréer une pépinière éphémère propice à flâner et faire découvrir aux promeneurs la richesse botanique nantaise. Une guinguette, proposant concerts et restauration, a également pris ses quartiers en bords de Loire, dans deux containers maritimes, un clin d’oeil à l’histoire portuaire nantaise.

Avec les habitants et les agents de terrain
Les jardins collectifs, facteurs de cohésion sociale continuent leur déploiement avec la livraison de nouvelles parcelles, tandis que l’aménagement urbain s’enrichit des études scientifiques du Conseil de la Nature en Ville. La démarche participative des habitant.e.s et des agents de terrain s’amplifie avec le succès « ma rue est un jardin » avec 121 projets individuels de végétalisation de pied de mur et 11 projets collectifs en 2018. Cette initiative questionne l’intervention des services de l’espace public, tant au plan de l’aménagement que de l’entretien et du nettoiement. À la demande des agents de terrain, le service des espaces et de l’environnement intervient également sur un programme de sensibilisation à la reconnaissance végétale et à l’action participative.

Des parcs fréquentés
Les fréquentations augmentent significativement, en particulier au Jardin des plantes devenu la principale attraction nantaise en doublant sa fréquentation en 5 ans. Les métamorphoses de « Claude Ponti » y sont pour quelque chose et permettent aussi d’amener de nouveaux visiteurs au Parc de Procé avec le Serpicouliflore par exemple. De nouveaux usagers des parcs se développent comme celle des pratiques sportives libres collectives.

 

Données en libre téléchargement