En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Nantes, terrain de jeux !

La tendance est forte, les Nantaises et les Nantais pratiquent de plus en plus des activités en extérieur. Les pratiques sportives libres investissent l'espace public : la rue, les trottoirs, les bancs, les parcs et les sites spécifiquement aménagés constituent autant d'espaces pour voir émerger de nouvelles pratiques.

Photo de basket a Proce,terrains a Nantes

Les pratiques sportives libres : une tendance forte

Vélo, randonnée, natation, fitness, course à pied, roller… 67% des Français pratiquent une activité physique de manière autonome, en plein air, à domicile ou dans un équipement municipal. Ainsi, on pratique davantage dans la nature et dans la ville, on s’affranchit des lieux, des horaires pour faire selon les contraintes et envies du moment. À Nantes aujourd'hui, un pratiquant sur deux n'est pas licencié, une tendance encore plus marquée chez les femmes et chez les jeunes.
Pour tous ces pratiquants, l'espace public devient un lieu d'expérimentations, un lieu qui se laisse approprier et où naissent des pratiques spontanées répondant à des aspirations de liberté, entre épanouissement, performance personnelle et besoin de collectif.

 

La démarche participative « Nantes, terrain de jeux »

Nantes, ville à l'écoute des nouveaux usages sociétaux et à l'écoute de ses habitants, a décidé d'engager une démarche de dialogue citoyen pour se saisir de la question des pratiques sportives libres et, à terme, co-construire avec les Nantais les fondations d'une nouvelle politique publique. Le nom de cette démarche ? « Nantes, terrain de jeux » !
La démarche engagée devra participer à lever les freins existants pour promouvoir davantage l’accès aux activités physiques, pour toutes et tous. Elle devra accorder une place dans la ville plus importante aux pratiques nouvelles, émergentes et au « sport santé loisir ». Elle devra surtout proposer des solutions pour faire cohabiter les pratiques et les usages sur l'espace public.
 

Co-construire une nouvelle politique publique avec les Nantais

Pour forger la nouvelle politique publique des pratiques sportives libres, la Ville a initié en mars 2016 une démarche de co-construction avec les Nantais, les plus à mêmes de définir les besoins pour répondre à leurs attentes. La démarche « Nantes, terrain de jeux » a pour objectifs de mettre en débat, de faire émerger les nouvelles pratiques et les réseaux qui les accompagnent dans le but de faciliter, d'animer et de réguler les pratiques sportives libres.

> Consultez le mandat de participation des pratiques libres (lancer le téléchargement du fichier)

> Partagez votre pratique du sport libre le 1er octobre, sur toute une journée de dialogue Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre

 

Une démarche en 3 phases

Phase 1 : mars - septembre 2016. Diagnostic des pratiques : mobiliser les citoyens pour faire un état des lieux des pratiques et réfléchir aux questions soulevées.

  • Les ateliers citoyens : deux ateliers citoyens de quartier (Centre-ville et Doulon-Bottière) et trois Conseils Nantais (Nantes&Co 16/25, Conseil nantais de l'accessibilité universelle et Conseil de l’égalité femmes/hommes) se sont saisis de la questions des pratiques sportives et ludiques libres et ont rédigé des avis citoyens.
  • Les ateliers professionnels composés d'éducateurs de l'Animation sportive municipale. Leur expertise de terrain a alimenté la réflexion et a permis la rédaction d'une contribution technique.
  • Les ateliers des enfants et adolescents mis en place en juillet 2016 dans le cadre de « Bouge ton été ».
  • Les associations sportives ont été impliquées par l'intermédiaire de l'Office municipal du sport (OMS).

Phase 2 : octobre - décembre 2016. Faciliter, réguler et animer les pratiques pour aboutir à un plan d'actions partagé par tous.

  • Le 1er octobre 2016 : Premier rendez-vous avec les Nantaises et les Nantais. Ce temps de travail collectif a permis de partager et d'enrichir le diagnostic réalisé par les ateliers et alimenté par les différentes contributions de la phase 1. L'objectif : faire des propositions concrètes pour la nouvelle politique "Nantes, terrain de jeux".
  • Octobre à novembre 2016 : les services de la Ville ont instruit l'avis citoyen et analysé ses propositions. Cette phase vient éclairer les décisions des élus, dans la perspective d’une délibération en conseil municipal de décembre 2016.
  • Décembre 2016 : les élus annoncent durant le conseil municipal les choix retenus, c'est-à-dire un plan d'actions transversal à court et moyen terme, ainsi que la mise en place d'une gouvernance participative de la politique publique. S'ensuivent deux actions : un appel à projets ainsi qu'un « labo » d’expérimentations.

Phase 3 : janvier - juin 2017. Expérimenter et faire émerger de nouvelles pratiques.

  • Janvier 2017 : lancement de l'appel à projets visant à faire émerger de nouveaux acteurs et des nouvelles pratiques. Un groupe de citoyens, d'acteurs, de techniciens et d'élus est chargé de la sélection, du suivi et de l'évaluation des projets.
  • Janvier 2017 : un "laboratoire" est constitué d'un  groupe inter-services municipal qui met en oeuvre des expériences, suit leur évolution et les évalue.
  • Juin 2017 : le bilan de l'appel à projets et des expériences du labo, ce temps constitue un point d'étape dans la mise en œuvre et la mise en perspective de la démarche « Nantes, terrain de jeux ».

Sites de la communauté