En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Projet urbain : Pirmil - Les Isles

À cheval sur Rezé, Nantes et Bouguenais, la ZAC Pirmil - Les Isles est le premier projet de renouvellement urbain intercommunal porté par Nantes Métropole. Avec 4 000 nouveaux logements et 2 000 emplois supplémentaires, la ZAC permettra d'accueillir une partie des nouveaux habitants attendus sur la métropole nantaise d’ici 2030.

Synthèse des observations du public

La procédure de participation du public par voie électronique, relative au projet de création de la ZAC Pirmil Les Isles, s'est déroulée du 19 mars au 19 avril 2018.

Conformément à l'article L.123-19-II du code de l'environnement, les pièces suivantes sont consultables pendant une durée minimale de 3 mois :

La concertation a eu lieu

C’est l’agence Trait Clair qui est chargée de recueillir les points de vue et d’animer les échanges entre participants et avec l’urbaniste Frédéric Bonnet. De septembre à novembre 2015, le diagnostic a été travaillé sous forme de balades urbaines sur site. Une première marche a permis à Frédéric Bonnet d’exposer son analyse et ses propositions. Les usagers ont mis en avant les atouts et dysfonctionnements du quartier lors d’une seconde marche où le groupe s'est partagé entre deux sites : Rezé-les Isles et Pirmil/Saint-Jacques. Enfin, une promenade à vélo a posé la question du rapport au fleuve et des usages de la Loire. Un atelier a synthétisé par écrit les enjeux identifiés à la suite de ces diagnostics sur site.
De janvier à mars 2016, des ateliers de préconisations ont été organisés : un sur les formes urbaines, un sur les déplacements et un sur la vie de quartier. La réunion publique de restitution du travail effectué a eu lieu en mars 2016.


Lancement de la concertation de la ZAC Pirmil... par NantesMetropole

 

Pirmil - Les Isles : ville-nature

Depuis juin 2015, en mairie de Rezé, Nantes Métropole a officiellement lancé la concertation préalable à la création de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) Pirmil – les Isles.
Face à l’Île de Nantes, ce site de 150 hectares pourrait accueillir 4 000 logements d’ici 25 ans, des commerces, des équipements publics et des bureaux. L’urbaniste Frédéric Bonnet est chargé de définir les grands principes d’aménagement et de renouvellement urbain de ce secteur. Il propose d’organiser ce futur quartier comme une « ville-nature ».

 

Les grandes lignes du projet

Actuellement, 1 945 habitants résident sur les villages de Trentemoult, Norkiouse, Basse-Île et Haute-Île et 1 000 sur le secteur de Pirmil. 2 700 emplois se répartissent entre les secteurs Ordronneau (dont la zone commerciale Atout-Sud), l’île Macé et l’espace des Nouvelles Cliniques Nantaises à la confluence Sèvre-Loire.

D’ici 2040, l’opération de renouvellement urbain proposera 4 000 nouveaux logements et renforcera la dynamique économique existante avec 2 000 emplois supplémentaires. Le quartier hébergera également de nouveaux équipements et services publics. Future porte d’entrée sud de l’Île de Nantes et du nouveau CHU, il devrait bénéficier d’une meilleure desserte en transports en commun. Une nouvelle trame verte accentuera les possibilités de traversée du quartier. Enfin, une promenade continue d’est en ouest sera créée sur la Loire avec des points d’accès ponctuels aux rives. Deux secteurs opérationnels d’aménagement seront privilégiés dans un premier temps : Pirmil et Basse-Île.

 

Les abattoirs en cours de démolition

Sur ce site inoccupé depuis 1995, Nantes Métropole et la société Banchereau ont lancé en mai 2015 les opérations de démolition et de dépollution. La déconstruction des frigos a été conduite par Nantes Métropole, qui a délégué à la société Occamat. La démolition des abattoirs a relevé de la responsabilité du Groupe Banchereau, ancien propriétaire des abattoirs. Les deux chantiers se sont achevés fin 2015 avec la mise en place de portails pour sécuriser le site à terme. La démolition du bâti a été réalisée ainsi que les opérations de désamiantage et de dépollution. Ont été démolis, dans l’ordre, le bâtiment de découpe, le bâtiment administratif et le restaurant, le bâtiment énergie et triperie et enfin les logements. Le chantier a duré 6 mois et demi et s’est achevé en décembre 2015. A l’issue du chantier, l’ensemble du terrain a été labouré et mis en sécurité. Futur secteur opérationnel "Isles", le site de 13 hectares pourrait accueillir 2 000 à 3 000 logements à l’horizon 2030.

 

Contacts

Sites de la communauté
Publications