En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Comment faire pour...

Signaler le moustique tigre pour éviter sa prolifération

Même s’il n’est pas encore présent à Nantes, le moustique tigre est déjà implanté dans le département voisin de la Vendée. Pour éviter sa prolifération, il est nécessaire que chacun participe à son signalement.

 

Une espèce invasive et nuisible

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est une espèce invasive de moustique particulièrement nuisible, installé en France depuis le milieu des années 2000. Il est implanté à ce jour dans 33 départements, dont la Vendée. Dans certains cas, il peut être vecteur de maladies comme la dengue et le chikungunya. C’est la raison pour laquelle il est particulièrement surveillé par les autorités sanitaires.

C'est insecte est très agressif à l'extérieur et pendant la journée, de mai à décembre.
Il se déplace de quelques centaines de mètres en volant, jamais très loin du gîte larvaire.
Il gîte dans des creux d'arbre, tas de feuilles, récipients, pneus, partout où il y a de l'eau stagnante.

Même si pour l’heure, aucun moustique n’a été signalé en Loire-Atlantique, des dispositifs de piégeage sont d’ores et déjà en place sur le territoire. Un outil de signalement des moustiques suspects a également été créé. Cette veille citoyenne est essentielle pour éviter sa prolifération. La détection de l’insecte permet de déclencher des traitements insecticides adaptés, à la demande exclusive de la Direction Générale de la Santé.
 

Gestes préventifs

Evitez la présence d'eau stagnante autour des lieux d'habitation, comme de l'eau dans la coupelle d'une plante.

En cas d'infestation importante, il est conseillé de porter des vêtements couvrants.

La Ville de Nantes et Nantes Métropole travaillent ainsi à la prise en compte de cette problématique, notamment dans les différents documents d'urbanisme : charte d'aménagement et de gestion de l'espace public, futur Plan local d'urbanisme métropolitain...
 

Vous pensez en avoir repéré un ?

Essayez de repérer les gîtes larvaires (lieux de ponte et de développement des larves) pour les détruire.

Signalez-le en remplissant ce questionnaire Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre, avec à l’appui l’insecte capturé ou la photo de celui-ci.

 

Contacts utiles

  • Secteur hygiène du pôle protection des populations de Nantes Métropole
    secteurhygiene@nantesmetropole.fr
    Tél. 02 40 41 31 56 ou 02 40 41 31 57
  • Direction santé publique de la Ville de Nantes
    Tél. 02 40 41 90 27
  • Museum d'histoire naturelle de Nantes Métropole
    Tél. 02 40 41 50 00
  • En cas de piqûre, adressez-vous à votre médecin traitant