En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

La précarité énergétique

Parce que la part de l'énergie dans les budgets des foyers est de plus en plus lourde, la Ville de Nantes et ses partenaires ont mis en place des propositions complémentaires.

 
La situation de précarité

L’accès quotidien à l’eau, au gaz ou à l’électricité, indispensable pour chacun, peut parfois devenir problématique. Un logement trop gourmand en énergie, des ressources insuffisantes, peuvent aboutir à des retards de paiement ou des endettements. Cela peut conduire à des coupures d’énergie.
Certains habitants peuvent se mettre en danger pour éviter ces impayés. Ils cherchent parfois à réduire leur consommation d’énergie (absence de chauffage, utilisation d’appareils de chauffage dangereux ou insalubres…) ou limitent leurs dépenses sur d’autres postes également indispensables (alimentation, achats de première nécessité…). Ces situations peuvent affecter leur santé.

 

Des solutions sont proposées
  • Un éco-appartement Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre, ouvert à tous, se situe au 20 Boulevard Romanet Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre. Des pièces ont été reconstituées, du salon à la salle de bains, de la chambre à la cuisine. Le circuit propose de nombreux exemples d'économies possibles, avec des gestes simples ou des choix d'équipement. Des activités sont proposées avec des partenaires de la métropole nantaise : ateliers pratiques, réunions d'informations, rendez-vous thématiques (choix des ampoules, gestes pour diminuer sa facture de gaz ou d'électricité, jeux pour bien choisir son logement...).
  • Des rendez-vous personnalisés au CCAS, dans des permanences de proximité ou à l'éco-appart, pour analyser ses consommations, obtenir des conseils pour la gestion de ses factures ou pour orchestrer des paiements difficiles, lien avec les fournisseurs pour ouvrir droit au tarif social de l'énergie.
  • Des visites de son logement, par des conseillers, pour analyser les factures et adapter au mieux sa consommation.
  • Une aide financière, adaptée aux situations individuelles. Sans se substituer au fond de solidarité logement, elle pourra éventuellement être proposée à l’issue du diagnostic énergie.
  • Une prise de contact suite à un impayé d'énergie : les fournisseurs d’énergie, dans le cadre de la loi, informent les communes lorsque des abonnés rencontrent des épisodes d’impayés. Elles peuvent ainsi cibler leurs actions auprès des personnes en difficulté, en leur proposant aide ou conseil.

Renseignements et prises de rendez-vous : Allonantes 02 40 41 90 00

Sites de la communauté
Publications