En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Assistant.e maternel.le

L’assistant.e maternel.le est un.e professionnel.le de la petite enfance qui travaille à son domicile. Selon son agrément, il peut accueillir chez lui jusqu'à quatre enfants. Il doit obligatoirement avoir été agréé par le Conseil Départemental.

 

 

Un mode propice au rythme des tout-petits

Chez l’assistant.e maternel.le, la journée se déroule comme dans un cadre familial.
L’assistant.e maternel.le veille au respect des besoins de votre enfant en fonction de son âge et de son développement : alimentation, change, temps de repos...
Il contribue également à son éveil grâce à des activités adaptées à chaque âge : jouets variés, peinture, chansons, pâte à modeler... sans oublier les promenades régulières en extérieur.
L'assistant.e maternel.le initie les enfants aux règles de vie en communauté.
Il accompagne leurs progrès, de l'apprentissage de la propreté à l'acquisition de la marche et du langage.

 

Une profession très réglementée

Le Conseil Départemental s'assure que les conditions d'accueil garantissent santé, sécurité et épanouissement des enfants.
Il délivre un agrément pour une durée de 5 ans qui définit le nombre et l'âge des enfants accueillis.
L'assistant.e maternel.le a suivi 70 heures de formation avant l'accueil d'un premier enfant. Il bénéficie de 60 heures supplémentaires au cours des deux années suivantes.
Les MAM (Maison d'Assistants Maternels) sont un regroupement de plusieurs professionnels exerçant dans un même lieu.

 

Une relation à construire ensemble

La famille est l'employeur de l'assistant.e maternel.le.
Un contrat de travail fixe le cadre de l'emploi : horaires, tarifs, congés…
Présent.e chaque jour dans la vie de votre enfant, l'assistant.e maternel.le contribue à son épanouissement et leur relation se construit au quotidien.
Côté adultes, confiance, dialogue, ouverture d'esprit et respect mutuel favorisent le bon déroulement du mode de garde.

 

Comment rechercher et employer un assistant.e maternel.le ?

 

Quand commencer à rechercher ?

Comme pour tous les modes de garde, la rentrée scolaire donne le rythme : les places se libèrent quand les plus grands entrent en maternelle.
La période de recherche la plus propice est donc mai/juin pour obtenir une place dès septembre.
Toutefois, les places libérées par les grands ne sont pas toutes réattribuées. N’hésitez pas à poursuivre la recherche dans les semaines qui suivent la rentrée scolaire.

Pour une recherche efficace, profitez du congé maternité pour définir votre besoin : organisation familiale, quartiers recherchés, estimation budgétaire, aides de la CAF…
Mais commencer sa recherche trop tôt peut être décourageant. Les assistant.es maternel.les n'ont pas de visibilité sur le long terme ou ne veulent pas s'engager sur des délais lointains. Commencez à rencontrer des assistant.es maternel.les environ deux mois avant de confier votre enfant.

recherche-assistant-maternel-nantes.jpg

 

Comment gérer le recrutement de votre assistant.e maternel.le ?

L'assistant.e maternel.le sera présent dans la vie de votre enfant au quotidien.
N’hésitez pas à rencontrer plusieurs assistant.es maternel.les à leur domicile et à multiplier les entretiens d'embauche.
Plus vous échangerez sur les questions importantes à vos yeux, comme les horaires ou les repas, plus votre relation sera basée sur la confiance et l'écoute.
Il sera également plus facile de rédiger le contrat de travail qui fixe le cadre de l'emploi (tarifs, congés...).

En cas de difficulté (désaccord sur des valeurs éducatives, négociations sur les horaires...), le Relais accueil petite enfance est à votre disposition pour vous aider à trouver une solution.

 

Quels coûts et quelles aides ?

Le tarif est déterminé en accord avec l'assistant.e maternel.le.
Le tarif minimum national est de 2,70 € brut de l'heure, soit 2,09 € net, auxquels il faut ajouter :

  • L'indemnité d'entretien : minimum de 2,99 € par jour d'accueil
  • Les frais de repas si les parents ne les fournissent pas.

Selon certaines conditions, tout parent peut prétendre aux aides suivantes :

  • Prise en charge totale, par la Caf, des cotisations sociales dues pour chaque enfant de moins de 3 ans.
  • « Complément de libre choix du mode de garde » de la Paje (Prestation d'accueil du jeune enfant) versé par la Caf. Le montant varie selon les ressources parentales, l'âge et le nombre d'enfants à charge : de 174,37 €  à 460,93 € / mois.
  • Crédit d'impôt : 50% des salaires nets versés, dans la limite de 2 300 € par enfant, soit un crédit d'impôt pouvant aller jusqu'à 1 150 € .

 

Pour vous aider : les Relais accueil petite enfance

Les Relais accueil petite enfance peuvent vous accompagner dans votre démarche : conseils pour votre recherche, explication du contrat de travail… N’hésitez pas à les rencontrer !

  • Relais accueil petite enfance Est
  • Relais accueil petite enfance Nord
  • Relais accueil petite enfance Ouest
  • Relais accueil petite enfance Centre Ville
  • Relais accueil petite enfance Centre antenne Sud

Dans le cadre de la professionnalisation des assistant.e.s maternel.le.s, les relais accueil petite enfance proposent des temps de rencontre hebdomadaires (matinées de jeux) et des conférences-débats sur des thèmes variés : métier, enfance, pédagogie...

La liste d'assistant.e.s maternel.le.s est consultable sur le site assmat.loire-nantes.fr proposé par le Conseil Départemental de Loire Atlantique

 

Sites de la communauté
Publications