En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Projet urbain : Vallon des Dervallières

Vallon des Dervallières : un projet urbain ambitieux

Construite au début des années 60, la cité des Dervallières est l’une des plus anciennes cités d’habitat social de la ville. Située à l’ouest de Nantes, à proximité de la vallée de la Chézine, elle bénéficie d’un environnement agréable. En 2005, après de premières réhabilitations réalisées dans les années 1990, c’est au tour du bas du quartier, entre la Chézine et le boulevard du Massacre, de faire l’objet d’un projet de renouvellement urbain. C’est ainsi au cœur d’un grand parc planté d’arbres centenaires que se construit le Vallon des Dervallières.


 

Le projet en quelques points

   Date de la création de la Zone d'Aménagement Concerté : 2005/2016

   Urbaniste/ architechte : Agence Revert
   Principal bailleur : Nantes Habitat
   Partenaire du projet : L'ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine)
   Caractéristiques : 420 logements requalifiés, construction d'environ 400 nouveaux logements
   (location social/accession abordable et libre), construction et rénovation d’équipements publics
   Investissement : 75,7 millions d'euros
 

 

Un projet social et urbain
Habitat, équipements, espaces publics, cadre de vie... Ce grand projet de renouvellement social et urbain vise à améliorer le confort de vie des habitants du quartier et à faciliter l’installation d’une population nouvelle.
La première phase de construction des logements sur le vallon des Dervallières est achevée. Une nouvelle phase de construction s’est engagée à partir de 2013.

Ce sont au total près de 400 nouveaux logements qui seront construits dont :

  • 128 logements en locatif social proposés par différents bailleurs
  • 32 logements en locatif libre.
Dans tous les secteurs de la vie quotidienne, la construction et la rénovation d’équipements publics accompagnent le renouveau des Dervallières. À noter l’ouverture de Séquoia Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre et de la Fabrique Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre en 2009 et du pôle Daniel-Asseray en 2013, des équipements qui s’adressent aux habitants du quartier et, plus largement, à l’ensemble des Nantais.
 
Enfin, le quartier des Dervallières dispose d’un environnement de qualité, avec un parc de plus de 16 hectares au bord du cours d’eau de la Chézine. Pour mettre en valeur cet espace et développer la fréquentation du public, des aménagements sont en cours. Créés en concertation avec les habitants du quartier, plusieurs squares de proximité permettent la rencontre et l’échange.
 
 
Une équipe dédiée au projet
Aux côtés de la Ville de Nantes, Nantes Métropole définit les objectifs d’aménagement et contrôle la réalisation qui est confiée à Nantes Métropole Aménagement.
 
Nantes Métropole Aménagement Lien ouvert dans une nouvelle fenêtreest maître d’ouvrage de l’opération selon la concession d’aménagement. Elle réalise en liaison et sous son contrôle, les études, la conduite opérationnelle et les acquisitions, fait exécuter les travaux et organise la commercialisation. Elle est accompagnée par l’agence Revert, Architecte-urbaniste et le SEVE de la Ville de Nantes.
 
Le projet se construit avec les habitants
Un projet urbain n’existe pas hors-sol. Il se construit avec les habitants, au fur et à mesure de l’avancée du projet. Parcs et jardins, logement, déplacements… font l’objet de réunions publiques, d’ateliers, de rencontres et d’échanges.
 
Quelques exemples :
  • Travail en commun avec les habitants sur les jardins
  • Grand Watteau : les locataires associés au projet
  • Une charte de relogement pour les locataires concernés par les démolitions 
  • Ateliers participatifs sur le fonctionnement du quartier