En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Le projet urbain du Grand Bellevue

Des actions concrètes

Vie économique et sociale, jeunesse, culture et citoyenneté, mais aussi réhabilitation, construction de logements neufs et d’équipements, aménagement des espaces publics : les actions, engagées sur les deux communes depuis plusieurs années, portent leurs fruits.


Des logements rénovés

À Saint-Herblain, plus de 1 000 logements ont été réhabilités. À Nantes, les travaux sont en cours, avec la rénovation de 436 logements locatifs sociaux sur Moulin-Lambert et Bois-Hardy, la construction de 177 logements sur les Bourderies et l’opération Villamédia (93 logements en accession sociale et abordable) livrée fin 2014.

Le Grand Bellevue compte également de nombreuses copropriétés privées, souvent vieillissantes, qui nécessitent aujourd’hui des travaux importants d’entretien, de sécurité, d’amélioration thermique, mais aussi d’adaptation au vieillissement.
Une étude réalisée en 2015 sur l’ensemble du patrimoine privé préconise des actions de prévention et de rénovation :

  • Agir en prévention grâce à un Programme Opérationnel de Prévention et d’Accompagnement en Copropriété (POPAC), visant notamment la sensibilisation et l’accompagnement juridique et financier des copropriétaires.
  • Accompagner les copropriétaires dans leur démarche de travaux d’accessibilité et d’économies d’énergie.
  • Accompagner les copropriétés volontaires vers l’excellence énergétique avec une aide à la réalisation de diagnostics et au financement des travaux.
  • Améliorer le cadre de vie, avec des actions de résidentialisation notamment.
     

De nouveaux équipements

La présence d’équipements publics de qualité améliore le dynamisme et le lien social, facilite la vie des usagers et des citoyens.

  • À Saint-Herblain, la Maison des Arts, inaugurée en 2010, réunit sous son toit l’enseignement et la diffusion de la musique, des arts plastiques, numériques, graphiques, ainsi que la bibliothèque de Bellevue. Elle accueille près d’un millier d’élèves de tous les quartiers.
  • Le Carré des services, situé boulevard du Tertre le long de la ligne de tramway, a ouvert ses portes fin 2014. D’une surface de 4 000 m² sur quatre niveaux, il regroupe : la Maison du citoyen et un cybercentre ; des services sociaux tels qu’un relais CAF, un point conseil budget, une agence d’Habitat 44 ou encore une permanence du CCAS ; un pôle petite enfance ; un pôle vie associative & formalités ; un restaurant social ouvert à tous, notamment aux habitants du Grand Bellevue.
  • Plusieurs équipements éducatifs et sportifs ont également été rénovés, comme le complexe sportif Renan, le pas de tir à l’arc du Vigneau ou les écoles de la Rabotière et de la Sensive.
  • À Nantes, la Maison des Habitants et du citoyen rénovée a réouvert ses portes au public en 2012, avec une présence associative, une salle polyvalente et festive et un bouquet de services gratuits à destination des habitants et des familles.
  • Inaugurée en 2013, la médiathèque Lisa-Bresner s’adresse en priorité aux habitants des quartiers Bellevue/Chantenay/Sainte-Anne et Dervallières-Zola, soit près de 40 000 habitants. Elle porte une attention particulière au public adolescent avec un fonds d’ouvrages, de documents audio et vidéo proche de leurs préoccupations.
  • Autre exemple, la création d’un city stade conçu et construit en collaboration avec des jeunes du quartier.
     

Vivre ensemble à Bellevue

Le quartier de Bellevue connaît parfois des incivilités qui nuisent à la tranquillité des habitants. Pour que le grand Bellevue retrouve un climat plus apaisé, une zone de sécurité prioritaire a été mise en place. Elle couvre les secteurs de La Harlière et du Moulin du Bois à Saint-Herblain, et ceux de Mendès-France et des Lauriers à Nantes. Deux délégués à la cohésion police/population sont chargés de renouer le dialogue avec les habitants et différentes actions sont mises en place, comme des aménagements urbains anti-rodéo par exemple.

 

Des espaces publics pour tous

Voirie, parcs et jardins, espaces de loisirs, aires de jeux pour enfants et cheminements doux… Au fil des divers aménagements, la physionomie du quartier de Bellevue Saint Herblain s’est profondément modifiée.
  • Aménagement de voiries, comme les rues de Saint-Nazaire, d’Aquitaine ou encore de Saint-Servan.
  • Création d’un grand cheminement pour les piétons et les cyclistes qui traverse le quartier du nord au sud.
  • Réalisation d’un jardin public de 6 000 m² au cœur du quartier des Richolets, d’une aire de jeux à La Rabotière, de jardins familiaux ou bien encore d’un terrain multisports et de jeux à la Sensive …
  • Réaménagement du théâtre de verdure, des abords du centre socioculturel de la Bernardière et du Bois-Jo…
Autant d’espaces publics renouvelés qui améliorent l’image du quartier et le cadre de vie de ses habitants. Toutes ces opérations ont fait l’objet de concertation avec les habitants.
 
Côté nantais, Bellevue bénéficie également d’espaces verts importants, mais non reliés entre eux. L’équipe de Laurent Bécard souhaite ainsi déployer une trame verte entre le nord et le sud du quartier, du boulevard Romanet au Bois-Jo. Cette trame verte sera constituée d’espaces variés. Déjà, le square du Housset a été aménagé après un temps de concertation avec les habitants. Courant 2016, le secteur du Jamet constituera une étape importante sur le fil de cette trame verte avec l’aménagement de jardins familiaux et d’aires de jeux, l’installation de mobilier…. À terme, Bellevue pourrait ainsi devenir un « quartier parc » à un quart d’heure du centre-ville, respectueux de la biodiversité et des usages souhaités par les habitants.