En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Royal de Luxe, les Géants de Nantes

Portraits des géants

Les créations de Royal de luxe mettent en avant la grande famille créée par la compagnie : le Géant, le petit Géant noir, les Girafes, la petite Géante, l'Eléphant, le Scaphandrier, El Campesino, El Xolo... Cette année, le spectacle "Le mur de Planck" présente un nouveau personnage : la Grand-Mère.

Le Géant

Auparavant, le Géant vivait dans les nuages. En 1993, un terrible accident se produisit. Ce dernier tomba du ciel et se retrouva dans la ville du Havre, en plein milieu d’un boulevard. Les hommes, effrayés, l’attachèrent et l’enfermèrent dans une cage. Le Géant, malheureux, servait à amuser les passants et toutes les nuits, il ne rêvait que de s’échapper. Un soir, il rêva si fort qu’il brisa sa cage et disparut dans la lumière. Depuis ce jour, il ne cesse de voyager à travers villes et montagnes. Jeune homme bon, droit, honnête et sérieux, il est le premier géant sur terre. Mais ne faisant pas partie de la même planète, il est difficile pour lui de se familiariser avec le monde qui l’entoure aujourd’hui.

 

Le petit Géant noir

Comme son nom l’indique, le petit Géant noir est le fils adoptif du Géant. Tout droit venu d’Afrique, ses yeux et sa peau ont la couleur de l’ébène. Souriant, c’est un jeune homme amoureux des voyages et des découvertes. C’est en 1998, que le père et le fils se retrouvent dans quatre grandes villes : Le Havre, Nantes, Calais et Anvers.

 

Les Girafes

Amies du petit Géant noir, ces girafes de 12 mètres de haut se promènent régulièrement avec le fils du Géant. Aux quatre coins du monde, leur occupation favorite est de grignoter les feuilles des arbres. Accompagnées d’un girafon, elles se déplacent à une vitesse atteignant les 10 km/h.

 

La petite Géante

Née après le petit Géant noir, elle est l’héroïne de la compagnie Royale de Luxe. Fillette d’acier et de bois de 800 kg, elle déambule à travers le monde entier du haut de ses 5,50 mètres depuis le tragique accident de 1912. Cette année là, sa mère, la Géante, sombra lors du naufrage du Titanic. Après de longues recherches, son oncle, le Scaphandrier, parvint à la retrouver. C’est en 2005, lors d’une visite à Nantes aux côtés de l’Eléphant et du Sultan des Indes, qu’elle fait connaissance avec les habitants de la métropole et les touristes. Sa particularité ? Sa chevelure et ses sourcils composés essentiellement de crin de cheval. 

 

L’Éléphant

Conçu en 2005, le grand Eléphant pèse l’équivalent de 48 baleines, soit 48 tonnes ! Avec sa corpulence de 12 mètres de haut, 8 mètres de large et 21 mètres de longueur, il ne passe pas inaperçu à Nantes lors de son entrée dans le monde des humains. Sa carcasse métallique imposante lui permet de se déplacer entre 1 et 3 km/h. Un peu moins lent qu’un escargot mais aussi rapide qu’un être humain ! Sa mission ? Apporter plus de vie aux parades de la petite Géante.

 

Le Scaphandrier

Frère jumeau de l'un des géants, El Campesino, il est le plus grand des deux car il mesure 9,50 mètres. Sa lourde combinaison qu’il transporte avec lui n’y est pas pour rien dans son poids, car le Scaphandrier pèse 2 tonnes ! Durant de longues années, il parcourut le fond des océans pour retrouver sa sœur suite au naufrage du Titanic. Quand il la retrouva, il l’enterra au fond de la mer et partit rejoindre sa nièce, la petite Géante.

 

El Campesino

Ce second Géant de 9.5 mètres de hauteur est le frère jumeau du Scaphandrier aussi appelé grand Géant. Le Campesino, c’est-à-dire le paysan ou l'agriculteur est une adaptation nouvelle du Géant, imaginée à l’occasion de la venue de Royal de Luxe au Mexique. Il s’agit d’un nouveau personnage à part entière, tant par ses caractéristiques physiques que dans l’âme mexicaine qu’il véhicule. Il porte une moustache faite de crin de cheval (comme ses cheveux), un chapeau de paille, des sandales de cuir (de taille 237), et un poncho fabriqué artisanalement sur les terres mexicaines. 32 lilliputiens travaillent à son service pour animer sa carcasse de 2.5 tonnes de peuplier, de tilleul et d’acier.

 

El Xolo

Comme El Campesino, Xolo vient tout droit du Mexique. Cette espèce de chien, sans poils, au caractère doux est considérée comme un animal sacré par les Aztèques en référence au dieu-chien Xolot. Sa maîtresse ? La petite Géante avec qui il est arrivé sur le sol Français en 2011 lors d’une balade dans les beaux quartiers de Nantes. De la taille d'un cheval (1,8 mètres de hauteur, 2,80 mètres jusqu’au bout des oreilles), ses actions sont celles d'un vrai chien. Il se gratte avec sa patte arrière, tire la langue, bouge ses oreilles et sa queue. Le Xolo est vif, tonique, musclé, et se déplace avec légèreté. Grâce aux 20 lilliputiens à son service, sa vitesse de marche est de 4 km/h et sa vitesse de course de 6 km/h. Sa particularité ? Sa structure d’alliages et d’acier léger, tapissé par bandes, selon une technique similaire à une momification.

 

La Grand-Mère

85 ans, des yeux vifs et des pommettes saillantes, la Grand-Mère navigue dans plusieurs réalités vécues : l’hier, l’aujourd’hui et le demain. Ses origines mi-bretonne, mi-irlandaise lui ont laissé un caractère fort, intrépide, malicieux et cependant plein de tendresse. Ses rides ont déposé sur son visage des sillons assez doux, presque transparents comme une carte géographique traversée de ruisseaux dans de basses collines. Ne vous étonnez pas : elle fume la pipe, crache de temps en temps et ses pets soulèvent parfois sa robe accompagnés d’une odeur de vanille. Elle a la connaissance du monde des Géants et se plait infiniment à le décrire. Elle porte la mémoire intemporelle.