En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Royal de Luxe, les Géants de Nantes

Les autres spectacles

Les Géants ne sont pas les seuls spectacles de Royal de Luxe. Entre deux gigantesques parades, des représentations théâtrales de rues rythment la vie de la compagnie et des Nantais.

Parfum d’Amnésium

En 1987, la compagnie monte « Parfum d’Amnésium », autrement appelé « Roman-photo tournage ». Souhaitant revenir à une forme plus traditionnelle de spectacle, la troupe organise un tournage en direct d’un roman-photo sur une place publique. Le spectacle est joué 240 fois dans 22 pays d'Europe, d'Amérique latine, en Afrique et en URSS, grâce au soutien de l'AFAA. Pendant l'hiver 1991, c’est au Japon, en Corée, aux Philippines, en Australie et en Nouvelle Zélande que la troupe fera escale. Fort de son succès, le spectacle sera même repris en 2006 par la troupe chilienne Gran Reyneta, toujours dirigé par Jean-Luc Courcoult.

 

La Véritable histoire de France

Royal de Luxe lance un appel en 1989 dans la presse nationale. A l’époque, la mairie de Toulouse refuse à la compagnie tout soutien financier. C'est le maire de Nantes qui y répond et lui met à disposition un hangar de 10 000 m2. La compagnie démarre alors la création de « La Véritable histoire de France ». Jean-Luc Courcoult dira : « Notre histoire de France sera celle que tout le monde connaît.  Il nous a paru nécessaire de replacer ces personnages, tirés de l’iconographie des manuels d’histoire dans leur univers, le livre. Notre spectacle se déroule dans un livre. Ce livre fait environ 7 mètres sur 4 mètres et 1.70 mètres d’épaisseur. Il contient une douzaine de pages. » Ce spectacle est présenté pour la première fois à Avignon en juillet 1990, avant de tourner dans dix villes coproductrices, puis à travers l’Europe en 1991.

1992 est une année faste. L’équipe traverse l'océan Atlantique à destination de l'Amérique du Sud, à bord d'un cargo spécialement acheté pour servir de support à la tournée du groupe Mano Negra, du chorégraphe Philippe Decouflé et du marionnettiste Philippe Genty ainsi qu'à la compagnie Royal de Luxe. C'est la tournée Cargo 92, initiée et montée par Royal de Luxe. La troupe construit, dans la cale du cargo, une rue accueillant à chaque escale des milliers de sud-américains. Dans sept ports et six pays de la façade atlantique de l'Amérique latine, Royal de Luxe présente "La Véritable histoire de France", soit au centre des villes, soit sur le port avec le cargo en fond de scène.
A Caracas, Rio, Buenos Aires, puis au retour à Nantes, la troupe crée et réalise, avec des membres de Mano Negra et de la compagnie Philippe Decouflé, "La grande parade de la véritable histoire de France".

 

Les Embouteillages

Début 1993, de retour d'Amérique latine, la compagnie s'enferme pendant 4 mois pour créer un spectacle très particulier : "Les Embouteillages". Le principe ? Une vingtaine de véhicules en mouvement portent des images insolites et parcourent la ville de 6h00 à 9h00 du matin, ou le soir, dans les embouteillages.
Les automobilistes et les piétons de Dijon, d'Anvers, de Nantes et de St Brieuc ont été témoins de ces rencontres imaginaires.

 

Petits contes nègres revus et corrigés

Ce spectacle est la suite des « Petits contes nègres titre provisoire », où les histoires racontées ne sont ni chinoises, ni africaines, ni européennes mais les trois à la fois. Soulevant la question des civilisations, des croyances, des mythes et de la religion, le spectacle donne un résultat au carrefour des continents. À Nantes, place de la Petite-Hollande, on a pu voir en 2001 un jardinier déguisé en chien ou en moustique pour les yeux de sa belle princesse chinoise, un car de touristes américains arrivant sur la grande muraille de Chine sur un air de Claude François ou encore un hilarant trio de bigoudènes.

 

Soldes ! Deux spectacles pour le prix d’un ! 

Une compagnie de théâtre inconnue, nommée « le Tréteau des Ménestrels » débarque dans un village, en estafette. L’annonce est faite. Mesdemoiselles, mesdames et messieurs, ce soir cette troupe présentera « Soldes ! Deux spectacles pour le prix d’un » ! Vous l’avez compris, cette troupe sans-le-sou, décide de jouer deux spectacles pour le prix d’un. Le nombre de représentations élevé leur permettrait de rentabiliser la production. Mais pour jouer deux spectacles, il faut s’organiser. Une idée germe dans la tête des comédiens. Pourquoi ne pas utiliser un plateau tournant ? Après 15 jours de succès dans le Cantal, ce spectacle dans le spectacle revient à Nantes, place du Sanitat. Un gradin monté et les Nantais n’ont plus qu’à s’installer ! Le spectacle est présenté de 2003 à 2006.

 

La révolte des mannequins

L’histoire commence par une légende. Celle d'un Hollandais, producteur en série de mannequins anatomiques en 1900, qui devient fou après avoir vu des larmes couler sur le visage de ses créatures. A Nantes, en 2008, on surprend des mannequins traverser des vitrines la nuit et se promener de boutique en boutique. Colonisés et exploités par les grands magasins, l'heure de la révolte a sonné... Elle va durer dix jours. Cette fois, le spectateur se déplace pour suivre l’action au jour le jour au travers 13 vitrines du centre-ville nantais. Avec leurs corps articulés, ces 170 visages différents qui ressemblent aux membres de la troupe deviennent presque comme nous : des humains.

 

Les cauchemars de Toni Travolta

Quand un père de famille se prend pour John Travolta et son épouse pour Lisa Minelli, ça ne peut faire que des étincelles ! Voici l’histoire pas si ordinaire de gens ordinaires fascinés par les stars d’Hollywood, vue à travers les rêves et la vie quotidienne du père. Son téléphone portable est étonnant : il peut, au cours de ses cauchemars joindre sa femme dans la réalité. Deux destins se déroulent : l’un vrai, l’autre pas. Lequel est réel ? Lequel est rêve ?

La compagnie a confié les clés de sa création à la troupe chilienne Gran Reynata, amie de longue date. Mis en scène par Jean-Luc Courcoult, ce spectacle déjanté, qualifié de drame mythologico-musical, se déroule en 2008 au Parc des Promenades de Nantes. Le temps pluvieux n’empêcha pas le public de venir nombreux pour sa première représentation.

 

Rue de la chute

Une ode aux westerns et à l’univers du Far West dans le cadre du château des Ducs de Bretagne, il fallait l’inventer ! Pour le lancement du Voyage à Nantes en 2012, la compagnie investit le lieu historique deux semaines durant. "Rue de la Chute", c'est "Fall Street", un village né dans les années 1865, que des cinéastes font revivre à travers l'histoire d'un cheval tombé dans un ravin. Alors que les hommes tentent de récupérer le matériel sanglé sur l’animal, ils découvrent une mine d’or. La rumeur se répand très vite et quelques jours plus tard, une ville surgit à cet endroit. Après cinq années d’exploitation, il ne reste plus qu’une auberge…