En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

D’hier à aujourd’hui : le quartier Nantes Erdre

Bordé par l’Erdre et traversé par un réseau d’infrastructure de transports variés, Nantes Erdre est un quartier composite marqué pendant longtemps par une forte identité rurale.
 

Un quartier rural jusqu’en 1920

Au milieu du 19e siècle, le bourg de Saint-Joseph de Porterie prend forme autour de l’église érigée en 1846. Le territoire est alors agricole avant de devenir exclusivement maraîchers. La mise en service de la ligne Nantes- Châteaubriand en 1877 amorce l’urbanisation du quartier et favorise l’implantation industrielle. Les paysans vont alors apprendre à cohabiter avec les ouvriers des Batignolles…
 

Les Batignolles, « cathédrale de la métallurgie »

En 1917, la Société de Construction des Batignolles décide d’installer une usine à Nantes dédiée à la construction et à la réparation des locomotives à vapeur. Une usine en béton ouvre ses portes en 1920. Dix ans plus tard, trois mille cinq cents ouvriers travaillent aux Batignolles. Afin de loger ses ouvriers, l’entreprise construit trois cités : La Halvêque, Le Ranzay et La Baratte. Détruites entre 1965 et 1973, les trois cités ont abrité jusqu’à deux mille personnes.
 

Le développement urbain de l’après-guerre

A partir de 1950, la ville grignote progressivement la campagne du quartier avec la construction de lotissements et d’équipements collectifs : le Grand Clos, le groupe scolaire des Marsauderies, la cité d’urgence de l’abbé Pierre à Port-Durand, les Castors de l’Erdre… Ce processus s’achève au début des années 70 avec les tours du Port-Boyer et celles de la Halvêque édifiées à l’emplacement des cités en bois des Batignolles.
 

Les grands équipements

La réserve foncière permet l’édification de grands équipements nantais : le parc des expositions en 1971, le stade de la Beaujoire en 1984, l’école vétérinaire à la Chantrerie, le franchissement de l’Erdre par l’autoroute, Atlanpole…

Aujourd’hui, l’urbanisation du quartier sur les terres agricoles se poursuit. 2 250 logements vont voir le jour dans le secteur Erdre-Porterie et depuis 2013, le quartier est devenu un important nœud de transports de l’agglomération avec l’ouverture de la gare multimodale « Haluchère-Batignolles ».

 

Nantes Erdre en images