En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

[Vidéo] La métamorphose de Feydeau-Commerce s’engage

D’ici 2022, la place du Commerce et ses abords vont radicalement changer de visage. L'aménagement de ces 2,7 hectares en un vaste quai-jardin démarre par l’allée Duguay-Trouin. Pourquoi ces travaux ? Comment vont-ils se dérouler ? On vous explique tout.

Pourquoi  un tel chantier en cœur de ville ?
“Le secteur Feydeau-Commerce, espace majeur du cœur de la métropole, ressemble aujourd’hui plus à une gare routière qu'à une place de centre-ville", explique Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. "L'objectif est de transformer radicalement ce site pour en faire un véritable lieu de promenade paysager, redonnant toute sa place à la nature en ville et à l'eau".
Finis le bitume et le mobilier urbain disparate. Ces 2,7 hectares, s’étirant du cours des 50-Otages jusqu’à la Bourse, vont être transformés en un grand jardin, ponctué d'allées, d'arbres, de bosquets, de parterres de fleurs et de fontaines évoquant l’ancien lit de la Loire qui coulait ici jusqu'en 1926 et apportant de la fraîcheur au cœur de la ville. Les sols, aujourd'hui jonchés d'obstacles, seront entièrement aplanis afin de rendre l'espace accessible à tous, de manière confortable, apaisée et sécurisée.

170929_Pers5_VueC319734.jpg (projet Feydeau Commerce © Agence Jacqueline...

Combien de temps les travaux vont-ils durer ?
Destiné à renforcer l’attractivité du centre-ville et la présence de la nature, ce chantier de 28,5 millions d’euros (dont 17 M€ de travaux) va durer trois ans et demi, avec une première phase de travaux en 2019 sur l’allée Duguay-Trouin. Les premiers travaux (réseaux d’eau pluviale et d’éclairage public, terrassements) commenceront en mars. Les rues du Couëdic et Lapérouse seront également requalifiées au second semestre 2019 autour du bâtiment Fleuriot de Langle. Fin 2019, cet immeuble contemporain en cours de construction accueillera sur trois niveaux une grande enseigne commerciale, ainsi que six logements. À l’arrière, une placette arborée pouvant accueillir une terrasse de café améliorera également la qualité urbaine du quartier.

Pourquoi abattre des arbres ?
“Jusqu'ici, il n’y avait presque exclusivement que des platanes formant un rideau opaque masquant le ciel et les façades”, explique Jacqueline Osty, l’urbaniste-paysagiste choisie par Nantes Métropole pour dessiner ce projet. "Ce patrimoine arboré, dense, est de qualité très diverse. Certains platanes sont magnifiques, comme celui de la place du Commerce, alors que ceux autour du tramway, enracinés dans des remblais, ne se développent pas bien". Une partie d’entre eux (70) sera abattue pendant les vacances d'hiver afin d'apporter de la lumière et dévoiler le patrimoine architectural de l’île Feydeau et de l'allée Brancas.  Pour des raisons de sécurité, l'opération sera réalisée de nuit, entre le lundi 11 février à 20 h et le vendredi 15 février à 5 h du matin. Les troncs seront ensuite débités par le Services des espaces verts (Seve) de la Ville de Nantes pour être transformés en mobilier urbain ou broyés afin d'enrichir les sols des parcs et jardins.
Depuis 2014, le Seve a coupé 1800 arbres à travers la ville, mais les jardiniers municipaux en ont replantés trois fois plus, plus de 5800 au total.

170929_Pers219734.jpg (projet Feydeau Commerce © Agence Jacqueline Osty...

Quelles essences végétales verra-t-on apparaître sur Feydeau-Commerce ?
Chênes, ginkgos, tulipiers, arbre à miel, sophora du Japon, etc. “À partir de la fin 2019, nous replanterons des essences plus variées en feuillage et en couleurs”, précise la paysagiste. Des arbres de hautes tiges atteignant 18 mètres de haut, mais aussi près de 700 arbustes et des plantes vivaces. Jacqueline Osty veut enrichir la biodiversité et même créer un “événement floral” en plantant un jardin d’iris qui fleurira de manière spectaculaire chaque début de printemps. Les plus beaux platanes seront conservés pour composer "une canopée qui apportera de l'ombre et du caractère à la nouvelle promenade". A l’arrivée : 2000 m2 d’espaces verts supplémentaires composeront un jardin qui évoluera au fil des saisons.

Que vont devenir les bus et les taxis ?
Feydeau-Commerce fonctionnera demain en aire piétonne. Dès le mois de septembre, le secteur sera libéré des bus (qui s’arrêteront cours des 50-Otages) et des taxis (déplacés près du boulevard des Nations-Unies) pour être rendu aux piétons et aux cyclistes. Seul le tramway continuera à y circuler, « un parti-pris qui permet de multiplier par trois les espaces piétons », précise Jacqueline Osty. À partir du mois de mai 2019, des travaux seront réalisés au niveau de l'arrêt "Commerce" du cours des 50-Otages, sur l'ensemble du boulevard Philippot ainsi qu'à l'arrêt "Hôtel-Dieu", afin de faciliter la circulation et l’arrêt des bus.

170929_Pers319734.jpg (projet Feydeau Commerce © Agence Jacqueline Osty...

Quand la transformation sera-t-elle visible ?
“Dès la fin 2019, on aura aperçu du changement avec la réouverture de l’allée Duguay-Trouin, pavée à l’identique du quai Turenne”, promet Jacqueline Osty. La Semitan  s’attellera ensuite à la rénovation complète de la plateforme tramway à l’été 2020. Pendant les mois de juillet et août, la ligne 1 sera interrompue et remplacée par des bus relais. Pour finir, le chantier se déplacera au nord pour réaménager l’allée Brancas, la rue de Gorges et la place du Commerce, entièrement repavée et dotée de fontaines. Le parking Commerce subira lui aussi quelques travaux en 2020-2021 pour l’équiper d'ascenseurs débouchant sur la place. La livraison complète de ce nouvel espace public est prévue mi-2022.

 

Pratique :

Mis à jour le 8 février 2019