En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Champ de Manœuvre : un nouveau quartier dans les bois

photo du programme champ de Manoeuvre, Nantes Métropole Aménagement.

D'ici 2030, 1800 logements vont être construits sur cet ancien terrain militaire en bordure de Saint-Joseph de Porterie et de Carquefou. Le 7 février, les grandes lignes du projet étaient présentées en réunion publique.

50 hectares dont la moitié d'espaces naturels, des pâturages entretenus par des animaux, des mares et zones humides... Champ-de-Manœuvre sera demain un "quartier nature". Dans 15 ans, quelques 3500 habitants y vivront et une école accueillera les enfants du quartier.
Le 7 février, après le travail de concertation de l'automne 2016, l'équipe d'architectes paysagistes présentait le plan-guide du quartier. "C'est un plan qui trace les grandes lignes, détermine les principes de circulation et définit les espaces constructibles" souligne Alain Robert, adjoint à l'urbanisme. Le projet n'est pas ficelé dans les détails et un travail à l’îlot suivra, pour définir les volumes des constructions implantées.

Des espaces naturels variés
La moitié de la surface - 25 hectares - sera des espaces naturels. "Ils seront de trois types, souligne Thibault Barbier de l'atelier Georges. Des secteurs de bocage au nord qui seront pâturés avec des animaux, des boisements et zones humides qui constitueront des réserves de biodiversité et des prairies-parcs plus aménagées pour les usages au quotidien des habitants". A l'automne 2017, un événement sera organisé pour installer des animaux sur le site et éviter qu'il se ré-enfriche. "Les moutons tiennent la corde" a précisé l'architecte Arnaud Devillers du cabinet 2/3/4. Tout le secteur nord du site s'ouvrira ainsi aux promeneurs avant de s'urbaniser.

Une circulation maîtrisée
Le quartier comptera une desserte voiture locale - avec zones 30 - dimensionnée pour accueillir demain un transport en commun. 650 places de stationement de surface seront proposées, dont du stationnement longitudinal et des parkings le long du mur d'enceinte de la prison. Au total, le projet prévoit 1,4 places de stationnement par logement, ce qui correspond au taux d'équipement constaté sur Erdre Porterie.
Un axe cyclable traversera également le quartier et reliera les équipements scolaires : collège de Saint-Joseph-de-Porterie et lycée de Carquefou qui ouvrent en septembre prochain et future école. Enfin, des cheminements piétons sillonneront le quartier, connectés aux chemins extérieurs existants, notamment en direction de l'Erdre.

1800 logements pour tous
Le secteur nord sera construit en individuel dense, offrant un vis-à-vis respectueux aux maisons de lotissements situées au nord de l'avenue du Champ-de-Manoeuvre. Au cœur du site, les hauteurs seront plus importantes, quelques immeubles émergeront à 30 mètres, la hauteur de la cime des arbres historiques. Le sud du quartier comptera des immeubles le long des voies et de l'habitat intermédiaire au cœur des îlots. Au total, 1800 logements seront construits dont 25% de logement social, 30% de logement abordable et 45% de logement libre.

Une première tranche pour 2021
Une première tranche s'enclenchera dès l'année prochaine sur le sud du périmètre. Elle permettra d'installer un mail central connecté au bourg de Saint-Joseph. La construction de 400 logements et de l'école sont envisagés. Les premiers habitants sont attendus en 2021.

Mis à jour le 9 février 2017