En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

[Diaporama] Désiré Colombe : la transformation a commencé

ACTUALITÉS

[Diaporama] Désiré Colombe : la transformation a commencé

La première pierre de l'opération Désiré Colombe est posée vendredi 18 mars. En 2018, ce site emblématique de la mémoire festive et syndicale nantaise accueillera un grand pôle associatif, le nouveau Salon Mauduit, une crèche et 121 logements.

[Diaporama] Les images de la transformation du site Désiré Colombe

Description

Sur ce site emblématique de la mémoire festive et syndicale nantaise à deux pas du cœur de ville, un projet mixte associant logements, équipements et espaces publics va prendre place en 2018. Il s'articule autour de cours intérieures et jardin sur 1,2 hectare et sera traversé d'un cheminement public en cœur d'ilot. « Ce n'est pas un projet démonstratif : nous privilégions le dialogue architectural entre le nouveau et l'ancien : pierres en façade, ardoises en toiture », précise Xavier Leibar, l'architecte bordelais du projet.

Le premier pôle associatif de la ville

Les 5000 m2 du pôle associatif prendront place dans les bâtiments restaurés de l'ancienne Bourse du Travail et de l'institut Livet. « Ce sera le pôle associatif le plus important de la ville avec une trentaine d'associations », indique Alain Robert, adjoint à l'urbanisme. Plusieurs associations bretonnes dont le Cercle Celtique y seront regroupées, le photo club nantais, Corto Loisirs, la Confédération Syndicale des Familles ou des associations de quartier sont également annoncés. Le pôle offrira bureaux et salles de réunion ainsi qu'une vaste salle de danse sur parquet.

Une crèche de 60 places et un jardin public

En cœur d'îlot, l'ancien pavillon des mutuelles hébergera un multi-accueil petite enfance de 60 places qui se prolongera dans le bâtiment neuf construit en façade sur le haut de la rue Désiré Colombe. En cœur d'ilot, le méconnu jardin public Say sera restauré et réaménagé. Un cheminement piéton traversant l'îlot permettra d'y accéder. Habitants et écoliers du quartier ont été concertés pour définir son futur aménagement, en partenariat avec l'association Ecos.

Les Salons Mauduit reconstitués

Trop fragilisée, l'ancienne structure des Salons Mauduit ne pouvait être conservée. Le projet prévoit donc la construction d'une nouvelle enveloppe qui accueillera les remarquables décors intérieurs de style Art Déco. Ceux-ci ont été méticuleusement stockés, ils vont être restaurés puis réinstallés. Le nouveau Salon Mauduit sera situé à l'arrière du pôle associatif et sera totalement accessible aux personnes à mobilité réduite, à partir de la rue Arsène Leloup.

121 logements et des parkings souterrains

Le projet compte aussi 121 logements neufs réalisés par l'opérateur ADI, dont 48 logements sociaux et abordables gérés par le bailleur social Nantes Habitat. Un parking souterrain de 221 places sera réalisé, dont 20% de places dédiées à la voiture électrique. Enfin, 150 emplacements vélos sont également prévus pour inciter à la pratique du deux-roues.

Pour la Ville de Nantes, l'investissement se monte à 18,5 millions (pôle associatif, crèche, salon Mauduit, places de parking dédiées aux équipements publics). L'aménagement des espaces extérieurs, dont le jardin Say, s'équilibre par la cession des terrains des logements. L'ensemble de l'opération sera livrée de manière échelonnée en 2018.

En savoir plus

Mis à jour le March 11, 2016