En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Voici à quoi ressemblera la nouvelle gare de Nantes

La réalisation de la nouvelle gare de Nantes a été confiée à l'architecte Rudy Ricciotti.  Conçue comme une rue-mezzanine ouverte sur la ville, elle entrera en service en 2019.

Description

La gare de Nantes, 6e gare de France hors Paris, connaît une hausse régulière de son trafic. Elle accueille aujourd'hui 11 millions de passagers par an et plus de 52 000 trains. 25 millions de passagers sont attendus pour 2030 : la nouvelle gare, modernisée et agrandie, permettra de les accueillir dans de bonnes conditions. Le projet architectural a été dévoilé ce mercredi 7 octobre.

Un projet sobre et emblématique

La SNCF a choisi une « grande signature » pour réaliser le projet : l'architecte Rudy Ricciotti, le père du MuCEM de Marseille, dont les réalisations sont souvent des événements : le stade Jean-Bouin à Paris, les arts de l'islam au Louvre, le Mémorial de Rivesaltes qui ouvrira le 16 octobre...

«  Cette nouvelle gare sera une signature du Nantes de demain, un élément déterminant du nouveau coeur de la métropole », promet Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, qui cofinance le projet.

Le projet est conçu comme une véritable rue aérienne posée en travers des voies ferroviaires. La mezzanine de 24 mètres de large sur 160 mètres de long fera le trait d'union entre le quartier historique du jardin des Plantes à celui du Pré-Gauchet en plein développement. Elle accueillera 1500 m2 de commerces et services et ménagera une grande transparence avec une vue panoramique sur la ville. Un motif boisé, troncs d'arbres de béton et treille de branches au plafond, fera écho à la promenade plantée menant de la Loire à la gare : « La gare est pensée comme un prolongement de cette promenade » précise Catherine Malleret, du cabinet nantais d'architectes Forma 6, associé à Rudy Ricciotti et à l’entreprise Demathieu et Bard, spécialiste des ouvrages d'art, pour ce projet. Les actuels passages souterrains seront maintenus et réaménagés.

Gare nord, gare sud : deux entrées symétriques

Au nord, la mezzanine viendra en surplomb d'un nouveau parvis. Les espaces publics seront totalement reconfigurés pour mieux assurer la jonction entre la nouvelle gare et le Jardin des Plantes. Au sud, l'actuel hall surélevé sera déconstruit pour laisser place à une nouvelle entrée, symétrique de l'entrée nord et ouvrant dans l'axe du canal Saint-Félix. Un véritable pôle multimodal incluant la création d'une gare routière de 15 quais verra également le jour.

Un projet multipartenarial de 123 millions d'euros

Espaces publics et multimodaux compris, le projet de la nouvelle gare se monte à 123 millions d'euros, dont 59 millions pour la gare proprement dite. Il sera pris en charge par Nantes Métropole et la Région des Pays de la Loire à parts égales, 38,9 millions chacune. La SNCF apportera 20 millions d'euros. Le conseil départemental de Loire Atlantique, l'Etat et les fonds européens complèteront l'opération.

Une enquête publique à l'été 2016

Les études de conception vont se poursuivre jusqu'à l'été 2016 avant lancement d'une enquête publique. Les travaux de réaménagement de la gare vont débuter à l'été 2017. Les travaux d'aménagement des espaces publics menant au Jardin des Plantes seront lancés début 2018. L'ensemble du projet sera livré fin 2019. Au sud, il faudra encore attendre 2023 pour la mise en service d'un nouveau pôle multimodal totalement reconfiguré.

[Vidéo] Voici à quoi ressemblera la nouvelle gare de Nantes

© Vidéo : Spectrum Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre

Mis à jour le 7 octobre 2015