En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Hand, basket, volley : à chaque équipe pro, son enceinte sportive

palais des sports de Beaulieu

Les six équipes professionnelles nantaises de handball, volley et basket ont trouvé leur salle respective pour la saison 2018-2019.

« Le sport de haut niveau est un vecteur d’attractivité et de notoriété pour la métropole nantaise au même titre que la culture », rappelle Pascal Bolo, adjoint au maire de Nantes et vice-président de Nantes Métropole chargé du sport de haut niveau et des équipements sportifs d'intérêt métropolitain. Mais la présence sur l’aire métropolitaine de six équipes professionnelles de sport en salle évoluant dans l’élite ne va pas sans poser parfois quelques soucis de logistique. Les voilà résolus pour la saison 2018-2019.

Les handballeurs du HBCN, vainqueurs de la coupe de France, et qualifiés pour la seconde saison consécutive en ligue des champions, prendront possession de la grande salle (5300 places) du palais des sports de Beaulieu rénové de fond en comble.

« Le HBCN sera le seul occupant résidant, ce qui ne veut toutefois pas dire qu’il en aura l’exclusivité », précise Pascal Bolo.

La salle sportive métropolitaine à la Trocardière à Rezé (4200 places) abritera, elle, les basketteuses du Nantes Rezé basket (NRB) et leurs homologues masculins de l’Hermine qui évoluent en pro B.

Les joueuses du Nantes Loire-Atlantique handball (NLAH) et celles du Volley-Ball Nantes (VBN) se partageront la salle de Mangin-Beaulieu (2400 places).

Les volleyeurs du Nantes Rezé métropole volley restent, eux, dans leur salle Arthur-Dugast (1350 places) à Rezé.

« C’est une étape importante pour le sport métropolitain. Les six clubs pourront évoluer dans des équipements adaptés à leurs besoins, leur permettant de poursuivre leur développement » indique Pascal Bolo.

Lors de la saison 2016-2017, les matches de l’élite sportive nantaise, rencontres du FCNA comprises, ont rassemblé 700 000 spectateurs.

Mis à jour le 13 juillet 2017