En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Le centre-ville de Nantes confirme son attractivité commerciale

Rue commerçante du centre-ville rue Barillerie Decré commerce commerce samedi chalands attractivité magasin commercant négoce commerces

Le commerce du centre-ville retrouve des couleurs : 124 enseignes s’y sont installées en 2017 et le chiffre d’affaires a progressé de 1,3 %. Une tendance à la hausse portée, entre autres, par le tourisme.

Après des années difficiles, les commerçants du centre-ville ont retrouvé le sourire depuis deux ans. Un premier rebond en 2015, un deuxième en 2016 et une tendance qui se confirme avec une nouvelle hausse du chiffre d’affaires de 1, 3 % en 2017. Cette progression a été alimentée par la forte croissance de 5,5 % au troisième trimestre. Un dynamisme qui s’explique par l’attractivité du Voyage à Nantes. « Quand nous avons vu arriver le VAN, nous étions un peu surpris et pas forcément emballés. Mais force est de constater que le travail de Jean Blaise et de son équipe a porté ses fruits : il y a une vraie dynamique touristique. Des étrangers viennent dans nos boutiques et c’est un chiffre d’affaires qui arrive directement dans les commerces », explique Hugues Frioux, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Nantes- Saint-Nazaire.

Des grandes marques et des indépendants

En 2017, le centre-ville a accueilli 124 nouvelles enseignes. Un record ! Sur l’année, cela représente un taux de renouvellement de l’offre commerciale d’environ 8 %. Parmi les arrivées remarquées, on note l’installation de la marque d’ameublement hollandaise Hema et de l’enseigne de décoration haut de gamme AM.PM. Les magasins de « destination » ont également la cote avec l’implantation de Sacrés Français, Tendance Liège et Craftholic. Autre grande tendance : la recrudescence des restaurants vegans, des épiceries fines et… des barbiers ! Les concept stores se font une belle place comme le constate Hugues Frioux : « La mode des généralistes est un peu finie. On est vraiment sur un positionnement unique qui permet d’avoir une vraie identité. Les indépendants deviennent une référence dans leur secteur d’activité. » Conséquence de ce renouvellement important, le centre-ville affiche un taux de vacance commerciale historiquement bas, à 2,4%.

Signe que les compteurs sont au vert, le centre-ville de Nantes se hisse à la deuxième place du palmarès Procos 2018 qui récompense les centres-villes commerçants les plus dynamiques. Une belle lancée qui devrait se poursuivre dans les prochains mois selon Hugues Frioux : « Il faut qu’on aille chercher la première place. Ça passe par l’accompagnement des porteurs de projets à la CCI : nous leurs donnons les bonnes clés du territoire. Nous allons également continuer de travailler avec la mairie de Nantes sur l’accueil. J’ai hâte d’être à l’année prochaine pour donner encore de bons chiffres ! »

Mis à jour le 22 février 2018