En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Belle année 2016 pour les commerces du centre-ville

"coeur de Nantes"

Avec une hausse de 2,2% des chiffres d’affaires, l’activité commerciale du centre-ville continue sa progression. Et ce malgré les nombreuses manifestations du printemps.

2016 est la deuxième année consécutive de hausse de l’activité commerciale en centre-ville. Plus 1,9% en 2015 et plus 2,2% en 2016, après quatre années de chute entre 2010 et 2014. « C’est un rebond significatif mais il faut continuer à travailler pour confirmer ces chiffres dans les prochaines années », rappelle Hugues Frioux, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Nantes St-Nazaire en charge du commerce.

Les 1er et 4ème trimestres ont été particulièrement bons avec +6% en février et mars et +10,7% en novembre par rapport à 2015. Le printemps et l’été ont subi les effets de la désaffection du centre-ville suite aux manifestations contre la loi travail et l’aéroport. « Certains commerçants ont dû fermer 14 jours, ce qui est énorme, s’agace Nathalie Deniau-Million, élue CCI et présidente de l’association Plein-Centre. Malgré un bon dernier trimestre, quelques-uns se posent la question de fermer. »

Un centre-ville attractif pour les commerces

Alors que le taux national de vacances commercial (locaux inoccupés) atteint 8,5%, le centre-ville de Nantes résiste avec seulement 2,8% (hors Carré Feydeau, Carré Lafayette et Passage cœur de Nantes). Depuis trois ans, le nombre de nouveaux commerces augmentent de façon importante avec 119 créations en 2016 contre 41 en 2014. « La décoration revient en force, notamment les fleuristes qui avaient boudé le centre pendant plusieurs années, précise Nathalie Deniau-Million. Les commerces de bouche sont en net développement avec des offres dans les tendances du moment autour du bio, du vegan, du vrac et de la gourmandise. »

Quant à la troisième année d’expérimentation d’ouverture des deux dimanches avant Noël, elle confirme l’appétence des commerçants et des clients pour ces jours supplémentaires. « L’année prochaine, les commerces en périphérie de Nantes comme Atlantis, Paridis, Pôle Sud, seront inclus dans ce dispositif pour renforcer encore l’attractivité de la métropole », explique Hugues Frioux.

Mis à jour le 31 janvier 2017