En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

#Earth Hour : ce week-end, on éteint les lumières !

ACTUALITÉS

#Earth Hour : ce week-end, on éteint les lumières !

Samedi 19 mars, Nantes a décidé d’éteindre ses monuments pour l'opération « 60 minutes pour la planète » organisée par le WWF. L'occasion de rappeler les efforts réalisés toute l'année par la métropole pour économiser l'énergie.

Eclairage public : Nantes fait la chasse au gaspi

Une heure dans le noir pour la planète ! Samedi 19 mars, comme chaque année depuis 2009,  les villes du monde entier sont invitées à éteindre leurs illuminations pour le Hearth Hour Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre. Un geste symbolique destiné à sensibiliser le grand public à la surconsommation d'électricité et à prendre conscience que nous avons tous la possibilité d'agir contre le réchauffement climatique.

En 2015, plus de 2 milliards de personnes dans 172 pays ont répondu à l'appel du WWF. Combien serons-nous cette année ? Le WWF espère une mobilisation forte, trois mois après la COP 21 au cours de laquelle 195 pays se sont engagés à limiter la hausse des températures bien en-dessous de la barre des 2°.

Le rendez-vous est fixé samedi 19 mars à 20h30. À Nantes, Capitale verte de l'Europe en 2013 et ville hôte du Climate Chance prévu à la rentrée 2016, la municipalité a décidé une nouvelle fois de jouer le jeu en éteignant les éclairages non pas une heure mais durant trois nuits.

Les édifices nantais participant à l'Earth Hour resteront ainsi dans le noir du vendredi 18 mars au soir jusqu'au lundi 21 mars au matin :

  • l’Hôtel de Ville de Nantes
  • la Cathédrale
  • les façades de la place du Bouffay
  • les allées Flesselles, La Tremperie et Port-Maillard
  • la fontaine et les façades de la place Royale
  • le Théâtre Graslin
  • le bâtiment Dubigeon sur le site des chantiers
  • la mairie de Chantenay
  • l’église Saint-Clair
  • les Ponts Senghor et Tabarly.

Au-delà de ce geste symbolique, Nantes Métropole a développé un Plan Climat Energie ambitieux pour optimiser, toute l'année, la consommation de l'éclairage public dans les opérations qu'elle réalise : ZAC, espaces publics, ouvrages d'art, illuminations de Noël… Ces initiatives permettent d’obtenir des économies de 30% à 70% sur la consommation d’énergie.

En savoir plus

Mis à jour le 15 mars 2016