En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Des vacances à vélo, ça vous dit ?

Nantes ne compte pas uniquement 500 km de pistes cyclables : la ville est aussi au carrefour de deux grandes routes de vélotourisme, La Loire à Vélo et La Vélodyssée. Une situation idéale pour expérimenter une virée en roue libre, durant un week-end prolongé ou plus longtemps !

Par quels itinéraires débuter au départ de Nantes ?

« La Loire à Vélo » est l’itinéraire par excellence pour se lancer : c’est une immense route cyclable aménagée, allant de Saint-Brevin-les-Pins (en face de Saint-Nazaire) à Cuffy (près de Nevers) dans le Cher. « C’est l’une des routes les plus faciles pour se tester, sachant que 40km par jour me paraît être la distance maximale pour commencer », conseille Nicolas Pinson, chargé de mission au sein de l’association France Vélo Tourisme Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre à Nantes. Au départ de Nantes, les deux directions sont possibles : la côte de Jade, jusqu’à Saint-Brevin-les-Pins (61 km), ou le Maine-et-Loire en passant par Angers (107km).

Autre itinéraire majeur du cyclotourisme, tout aussi parfait pour débuter : la Vélodyssée et ses 1200km le long de la côte Atlantique, entre Roscoff (Finistère) et Hendaye (Pyrénées-Atlantiques). Il est possible, par exemple, de remonter l’Erdre puis de rallier le port fluvial de Redon via le canal de Nantes à Brest (109km), en 4 étapes d’une bonne vingtaine de kilomètres chacune. Idéal le temps d’un week-end, avec la possibilité d’effectuer le retour en train avec son vélo.

Avec quel vélo partir ?

Disposer d’un vélo bien équipé, confortable et en bon état, est la première étape indispensable pour réussir ses vacances. Essayez plusieurs vélos avant de vous décider,  en veillant notamment à ce que le guidon et la selle soient correctement réglés. Les prix d’un bon vélo neuf commencent à 400 € et peuvent dépasser les 4 000 €. Pour débuter, la location est une solution intéressante. A partir de 15 € par jour, elle permet de se lancer avec les conseils d’un professionnel qui proposera un vélo adapté au trajet. Avec des enfants, plusieurs options sont possibles : la remorque, le vélo « cargo », le siège bébé, ou le tandem adulte-enfant.

Comment s'équiper ?

Un maître mot : voyager léger ! Pour cela, mieux vaut n’emporter que le strict minimum, en privilégiant les vêtements respirants, quitte à multiplier les couches. Une astuce de Nicolas Pinson : « Ranger ses affaires roulées en tubes, à la verticale dans les sacoches, pour trouver immédiatement le bon vêtement ! » Ce spécialiste de l’itinérance à vélo recommande en effet d’opter pour des sacoches : « À la longue, un sac à dos c’est fatigant et ça donne chaud ! ».

Casque, gants et lunettes pour se protéger du soleil, mais aussi du vent et de la pluie… Autant d’accessoires conseillés. Hors agglomération, le port du gilet jaune est obligatoire par temps couvert ou de nuit. « Je préconise de s’habiller avec des couleurs vives, notamment au niveau des chaussures ! », insiste Nicolas Pinson.
Pour les petites réparations, il est impératif de disposer d’un multi-outils avec des clés Allen et tournevis. « Et bien sûr, il faut une pompe à vélo adaptée à ses valves, une chambre à air de secours au minimum par vélo, deux démonte-pneus, des rustines… Savoir réparer une crevaison, c’est la base ! », estime Nicolas Pinson.

Où dormir et que faire de ses bagages ?

Le réseau Accueil vélo, composé de prestataires de services promus par France Vélo Tourisme et les collectivités qui ont aménagé des itinéraires, signale des centaines hébergements adaptés aux vélotouristes (chambres d’hôtes, gîtes, campings, hôtels, cabanes dans les arbres…), à moins de 5km d’un itinéraire cyclable. Leurs coordonnées se trouvent sur le site francevelotourisme.com Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre et les sites loireavelo.fr Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre et lavelodyssee.com Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre

Quant aux bagages, « de nombreuses agences de voyage spécialisées vélo le long des itinéraires permettent de les acheminer à chacune des étapes », indique Nicolas Pinson. L’entreprise Bagafrance Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre, spécialisée dans le transport des bagages et des cycles le long de la Loire à vélo, propose par exemple la prestation à un tarif dégressif, selon le nombre de bagages. Il faut compter 16 euros pour un paquetage de moins de 25 kilos, pour une étape journalière de 70km maximum.

Que faire en cas d'imprévu ?

Un ennui mécanique ? Le réseau Accueil vélo propose sur le site francevelotourisme.com un moteur de recherche qui référence les réparateurs de cycles Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre, selon l’itinéraire emprunté. Certains se déplacent, moyennant un dédommagement. Ne pas oublier de consulter la météo avant de partir et, en cas de tempête, il est toujours possible de prendre un train pour le retour. La ligne de car Nantes/Noirmoutiers permet aussi de transporter des vélos.


Bon à savoir

6 objets à ne pas oublier dans ses sacoches

  • Une carte, voire un GPS, pour se repérer
  • Un kit de réparation, avec chambres à air et l’indispensable pompe à vélo
  • Un multi-outils
  • Une petite trousse de premiers secours
  • Un antivol pour les arrêts
  • Un téléphone portable et son chargeur.

 

Pratique :
  • Deux cartes sont disponibles gratuitement auprès de Nantes Tourisme : « Nantes et la Loire-Atlantique à vélo », un document pliable avec les grands itinéraires et un zoom sur le centre-ville de Nantes ; et « La Loire à vélo », un document A4 avec l’itinéraire cyclable et ses principaux points d’intérêt.
  • Le site du tourisme de Nantes Métropole, réserve un espace aux vélotouristes et recense les bons plans vélos. www.nantes-tourisme.com/fr/velo Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre
  • France Vélo Tourisme recommande 9 itinéraires à vélo au départ de Nantes sur son site Internet (onglet « destinations vélo ») et fournit une mine d’informations pratiques pour préparer son séjour.  www.francevelotourisme.com Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre
  • Le portail du tourisme à vélo veloenfrance.fr Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre propose de nombreux circuits, par niveau de difficulté, téléchargeables. Une application smartphone est également disponible.
  • Le site et l’application Géovélo calculent le temps d’un trajet à vélo dans la métropole nantaise, avec le dénivelé positif à parcourir. L’outil propose l’itinéraire le plus sécurisé et le plus adapté à la pratique de chacun. www.geovelo.fr Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre
Mis à jour le 17 août 2017