En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Bibliothèques de rue : 50 ans de lecture dans les quartiers

50 ans de la Bibliothèque de rue - lecture de dames

Elles sont apparues en 1968. À Nantes, plusieurs associations animent des bibliothèques de rue, à l’image de Nanteslitdanslarue à Malakoff.

Le principe d’une bibliothèque de rue ? Introduire la lecture, et plus généralement le savoir, auprès des enfants de milieux défavorisés et de leurs familles. L’activité, accessible à tous, est animée le plus souvent par des bénévoles associatifs. « Les bibliothèques de rue ont été créées par ATD-Quart Monde en 1968 », explique Jeanne Vilbert, présidente de Nanteslitdanslarue, Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre qui a fêté ce cinquantenaire « avec un programme décliné sous forme d'ateliers, de ciné-débat, d'animations, de formations, de rencontres. »

Ce jeudi soir dans le quartier Malakoff, comme chaque semaine, les bénévoles de cette association ont donné rendez-vous après l’école aux familles et aux enfants dans le square de la rue de Madrid. Tigui, une fillette de 7 ans scolarisée à l’école Henri-Bergson, fait partie des habitués : « Je viens déposer mon sac après l’école et je viens écouter. J’aime bien les livres ! ». Les mamans surveillent leur progéniture et discutent entre elles, alors que commence la lecture.

« Nous choisissons les livres avec soin, sur des thèmes qui interrogent les enfants », explique Dominique Perrin, bénévole depuis une quinzaine d’années. Les livres proviennent des bibliothèques personnelles ou du réseau de la Bibliothèque municipale de Nantes. « Le but est bien d’apporter de la culture dans un quartier où il n’y a pas forcément de livres pour enfants dans les logements, poursuit la bénévole. Mais c’est aussi créer du lien avec les familles. »

Pour cela, Nanteslitdanslarue referme les livres mais continue d’ouvrir les esprits. « Nous proposons des sorties spectacle, du théâtre, des sorties dans les parcs, mais aussi des activités autour de la cuisine, de la musique… Et le vendredi rue d'Angleterre, nous avons une activité Pass'âge, des jeux collectifs avec d’autres associations. » L’éducation populaire continue de rassembler à Nantes.

Mis à jour le 4 décembre 2018