En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Au Nouveau Studio Théâtre, une bougie et des projets

Nouveau Studio Théàtre 
5 rue de Ballet
Nantes

Le lieu accueille depuis début 2018 trois compagnies de danse et théâtre. Il leur permet de travailler sur leurs propres créations, mais aussi d’inviter d’autres artistes pour des résidences ou cartes blanches. Explications en cinq points.

C’est quoi ce lieu ?
En 2018, après une concertation avec une vingtaine de compagnies locales, la Ville de Nantes décidait d’accueillir temporairement dans ces locaux rénovés, au cœur du quartier Saint-Félix, trois structures artistiques : le label Grosse Théâtre (accompagnement de projets de mise en scène), la compagnie Alambic’théâtre (expérimentation théâtrale) et le Collectif Allogène (vidéo danse). « L’idée était d’en faire un lieu dédié à la recherche, l'expérimentation, mais aussi à la présentation de travaux, de pièces chorégraphiques ou théâtrales, et enfin à l’accueil d’autres compagnies en résidence », résume Élise Lerat du Collectif Allogène Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre.

Quel intérêt pour les artistes résidents ?
« Le Nouveau Studio Théâtre est notre lieu de résidence permanente, un lieu de travail où on se rend tous les jours... C’est capital pour un artiste de ne plus être dans le nomadisme ! » note Clément Pascaud du label Grosse Théâtre Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre. Partager le lieu, c’est aussi partager les expériences : « On échange, on discute de nos projets, il y a des choses qui se créent… C'est une super émulation de pouvoir se confronter aux autres. » Les artistes résidents actuels occuperont les lieux jusqu’à juin 2020, date où d’autres structures en prendront possession.

Que peut voir le public ?
Le Nouveau Studio Théâtre n’a pas une programmation au sens classique – avec saison culturelle et abonnements – mais invite tout au long de l’année le public à des propositions artistiques. « C’est un lieu où émergent plein de choses différentes », résume Élise. Les trois compagnies hébergées, qui donnent à voir leur propre production, proposent aussi des « cartes blanches ». « Là, ce sont des artistes qui viennent majoritairement de l’extérieur de Nantes, voire de l’étranger, précise Norman Barreau-Gély d’Alambic’théâtre Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre. Comme chacun invite les artistes qu'il a envie de faire découvrir, chaque carte blanche se déroule selon des modalités différentes. » Chaque année, trois résidences-diffusions sont proposées à des compagnies nantaises. 2018 a ainsi vu le Fitorio théâtre, le collectif Petit Huit et Les Dandys production investir le plateau et y assurer les premières représentations de leur création. Enfin, le Nouveau Studio Théâtre accueille ponctuellement des spectacles produits par d’autres structures (TU, festival Trajectoires…).

De quoi sera fait 2019 ?
Après une première année d’installation, le Nouveau Studio Théâtre atteint son rythme de croisière. « Notre identité se construit au fur et à mesure », remarque Élise Lerat, qui se félicite de « voir le public commencer à se diversifier ». Outre asseoir le positionnement du lieu et l’audience, l’enjeu est aussi « de tisser des liens avec le quartier », souligne Anthony Breurec d’Alambic’théâtre.

Plus on est de fous, plus on crée ?
La question pourrait se poser, mais d’ici juin 2020, il n’y aura sans doute pas de création collective : « D'abord parce que cela prend un certain temps et que nous travaillons tous de notre côté. Il n'y a pas non plus d'idéologie communautaire ici », explique Élise Lerat. En revanche, les trois compagnies joignent leurs efforts pour organiser le 3 février un nouveau rendez-vous, « Vivement dimanche ». « On va rassembler des propositions de pratique amateur. Il se trouve que les trois compagnies travaillent dans ce domaine, et c'est un public qui a des difficultés à trouver des lieux de représentation. »

Mis à jour le 25 janvier 2019