En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Le Musée d’arts de Nantes collectionne les prix d’architecture

Musée d arts de Nantes
avce la ministre Françoise Nielsen

L’équipement a reçu le prestigieux prix international d’excellence de l’Institut royal des architectes britanniques, qui récompense les meilleurs projets architecturaux à travers le monde.

Rouvert en juin 2017 après une rénovation en profondeur des bâtiments XIXe et la construction d’une extension dédiée à l’art contemporain, le Musée d’arts de Nantes séduit bien au-delà de la métropole et s’affirme comme une réalisation architecturale exemplaire. Il vient d’engranger une 6e récompense en un peu moins d’un an.

L’équipement culturel s’est vu décerner le 9 mai le Prix pour l’excellence internationale de l’Institut royal des architectes britanniques (RIBA). Cet organisme professionnel récompense chaque année les meilleurs projets architecturaux à travers le monde. L’équipement culturel nantais, qui a accueilli 373 000 visiteurs depuis sa réouverture, est l’un des 20 lauréats de 2018, parmi lesquels on trouve deux autres musées (Audain au Canada et Voorlinden aux Pays-Bas).

Le prix décerné par le RIBA marque une véritable reconnaissance par ses pairs pour le cabinet londonien Stanton Williams, auteur d’un projet dont l’ambition était de marier tradition et modernité. « Ce qui a été remarqué, c’est d’avoir donné une cohérence architecturale dans un groupe de bâtiments hétéroclite. Et ce n’était pas évident de faire un parcours entre un palais et une chapelle à l’autre bout de l’îlot », rappelle l’architecte Patrick Richard, qui recevra officiellement le prix le 25 mai à la Biennale d’architecture de Venise et pourrait avoir bientôt une autre bonne nouvelle à annoncer :« Les 20 lauréats sont désormais en lice pour la récompense suprême décernée par le RIB, le Best international building »

« Ce prix est important pour nous car il donne une visibilité internationale au Musée d’arts », souligne de son côté sa directrice, Sophie Lévy, pour qui « le fait d’avoir choisi des architectes britanniques lui a donné d’emblée une visibilité européenne ». Et de partager son « point de vue d’utilisatrice » : « Nous avons eu des architectes qui ont mis au premier rang de leurs préoccupations les œuvres d’art et le public. Ce qui est rare : un bâtiment peut être magnifique mais peu pratique ! »

La semaine précédente, le Musée d’arts de Nantes avait reçu un prix international pour la conception de son éclairage, dans la catégorie lumière naturelle, aux Lighting Design Awards – compétition organisée par la publication professionnelle britannique Lightning. En 2017, l’équipement a successivement reçu les prix Blueprint (« Meilleur projet à usage public avec financement public ») et de la revue internationale Apollo (« Ouverture du musée de l’année »), ainsi que deux « American Architecture Prizes » (catégories design architectural / restauration et rénovation et design intérieur / muséographie).

Mis à jour le 18 mai 2018