En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Nuit des musées : art et culture pour couche-tard

Le planétarium à l'occasion de la Nuit des musées NDM NDM2015 avec les planètes, étoiles planetarium cop21

Samedi 19 mai, c’est la 14e édition de ce rendez-vous populaire qui permet un regard différent sur ces établissements culturels. Suivez le guide !

Réservez votre samedi soir ! La Nuit européenne des musées verra de nombreux musées ouvrir gratuitement leurs portes partout en France et en Europe, de la tombée de la nuit jusqu’à minuit. Dans la métropole nantaise, 8 établissements participent à cette 14e édition. L’événement marque aussi un aboutissement pour les nombreux scolaires participant à « La classe, l’œuvre ! », dispositif national qui leur permet, le temps d’une soirée, se faire « passeurs de culture » auprès de leurs camarades et de leurs proches.

Au Musée d’arts

L’établissement propose un autre regard sur les expositions du moment. Ainsi, trois découvertes accompagnées de « Une histoire sensible des couleurs : le blanc » permettront de réfléchir à la façon dont des artistes (Paul Delaroche, Jean Arp, Christopher Wool…) se sont emparés de cette « non couleur ». Même principe pour « Luc-Olivier Merson, illustrateur et décorateur ». Sur le thème de la nuit, le musée proposera aussi des ateliers créatifs et des visites découvertes des collections.


Au château des ducs de Bretagne

Le musée d’histoire de Nantes ouvre ses portes pour une découverte gratuite des collections et de l’expo longue durée « Rock ! Une histoire nantaise ». L’occasion aussi, pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue, de découvrir « Expression(s) décoloniale(s) ≠1 », où l’artiste canadien d’origine congolaise Moridja Kitenge Banza donne son point de vue sur les objets et collections. Un parcours de visite et des rendez-vous dans les salles du musée avec des médiateurs sont proposés autour de cette question : peut-on « décoloniser » sa pensée, son discours, son imaginaire ?


Au Musée Jules Verne

Le musée sera en entrée libre. Il propose dans le même temps, au Dix, une nuit du jeu autour de l’univers de l’écrivain, en partenariat avec Ludinantes Nautilud et la Fabrique onirique. Il sera même possible de se faire photographier en costume du 19e siècle !


Au Planétarium

Découverte des constellations, visite des planètes, promenade parmi les étoiles : c’est le programme proposé par l’équipement de la butte Saint-Anne. L’entrée se fera par groupe toutes les demi-heures (attention : petite jauge de 51 places).


Au Muséum d’histoire naturelle

Les collections sur la zoologie et les sciences de la terre seront en visite libre. L’équipement propose en ce moment deux expositions : « Au fil des araignées », qui vous fera regarder autrement ces petites bêtes parfois mal aimées, et « Les météorites d’Atacama » qui retrace l’expédition de jeunes lycéens nantais dans ce désert chilien.


Au Musée Dobrée

L’artiste vidéoplasticien Scouap propose une projection participative géante sur la façade du palais. Ce vidéo-mapping, qui refera vivre les collections du musée, a associé des enfants et adolescents issus de l’école du Baut, de Notre-Dame-du-Bon-Port, du collège Hector-Berlioz et du centre socio-culturel de la Boissière. Leurs dessins et leurs écrits ont nourri les images et bande-son de ce spectacle haut en couleurs.


Au Chronographe à Rezé

Nocturne musical à Ratiatum ! Polystyrène, collectif d’agitateurs de la bande dessinée nantaise, investit le Chronographe pour un concert dessiné en compagnie de My name is nobody. Tout au long de la soirée, dessinateurs et musiciens croiseront leurs talents pour une création unique. Le parcours permanent sera en accès libre.


Au Musée de l’Erdre à Carquefou

Le site des Renaudières propose en début de soirée des visites commentées et un temps fort autour du blé et du pain, avant un pique-nique partagé (apportez vos victuailles). Deux visites flash insolites suivront autour des expos « Marie-Noëlle Fontan - D’ici ou d’ailleurs » et « L’Erdre vivante ».

Mis à jour le 16 mai 2018