En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Fascinantes araignées au Muséum

Le muséum d'histoire naturelle de Nantes museum rue Voltaire musée expo araignée museum histoire naturelle, l exposition araignées 2018. expo araignée 2018 Balthazar et son copain Nolan

Le Muséum d’histoire naturelle de Nantes accueille « Au fil des araignées », une exposition qui brise les clichés sur un animal souvent méprisé.

Mettre fin aux idées reçues : c’est ce qu’ambitionne l'exposition « Au fil des araignées », proposée par le Muséum d’histoire naturelle de Nantes. Colorées, souvent minuscules, mères attentives et même ingénieures émérites, ces petites bêtes recèlent bien des secrets. « L’étude des araignées ouvre sur un monde fascinant, diversifié et insoupçonné », témoigne Christine Rollard, aranéologue et biologiste française née à Nantes, qui a participé à l’élaboration de cette exposition.

Ces animaux à huit pattes « sont essentiels pour la biodiversité en jouant un rôle de régulation et d’insecticide naturel. Mais qui sait également que le venin est étudié pour soigner des maladies ? » Et que les phobiques se rassurent : « Pratiquement aucune espèce n’est dangereuse pour l’homme. Mais elles inquiètent car l’être humain a peur de ce qu’il ne connaît pas ».

Une version nantaise reconfigurée

« Au fil des araignées » a été créée à l’origine par le Muséum national d’histoire naturelle de Paris et l’Espace des Sciences de Rennes Pour sa venue à Nantes, l’exposition a été reconfigurée pour offrir une représentation sur 200 m² avec un espace de médiation, des élevages d’araignées vivantes et une partie consacrée aux araignées locales. « La scénographie a été beaucoup travaillée pour que le visiteur apprenne le maximum de choses et sorte sans peur », explique Marie Dartige, pilote de l’exposition. L’accent a aussi été mis sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

De nombreux moments forts viendront pimenter la déambulation. Seront par exemples dévoilées  plusieurs néphiles, avoisinant les dix centimètres et léguées au Muséum d’histoire naturelle de Nantes. « Tout au long de la durée de l’exposition, nous proposerons différentes espèces d’araignées car elles ne vivent pas longtemps et certaines ne se rencontrent que durant des saisons particulières », précise Gaëlle Le Maux, responsable du vivarium du Muséum.

Le Muséum propose plusieurs temps autour de l’exposition, programmée jusqu’au 7 janvier 2019. A noter en particulier des sorties dans les quartiers, à la recherche d’espèces locales, ainsi qu’une conférence des aranéologues Christine Rollard et Alain Canard, mardi 15 mai à 20h30.

 

Pratique :

  • Du 25 avril au 29 juin et du 27 août au 7 janvier 2019 : ouvert tous les jours de 10h à 18h. Fermé le mardi. Du 30 juin au 26 août : ouvert tous les jours de 10h à 19h. Pour tout connaître de la programmation : http://www.museum.nantes.fr Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre
Mis à jour le 19 avril 2018