En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

[Vidéo] Dernière semaine pour profiter du festival HIP OPsession

ACTUALITÉS

[Vidéo] Dernière semaine pour profiter du festival HIP OPsession

C'était l'une des soirées les plus attendues du festival : samedi dernier, le concert d'Oxmo Puccino, Georgio et Easy a remporté un franc succès à Stereolux. HIP OPsession s'achève le week-end prochain et réserve encore de belles surprises.

Entre le vernissage de l'exposition Blue Point à l'Atelier, le Battle OPsession et le spectacle « Ma leçon de hip hop » à Onyx, HIP OPsession a accueilli en quatre jours plus de 10 000 spectateurs. Un excellent départ pour cette 12e édition du festival.

6000 personnes au Battle OPsession

En effet, les 12 et 13 février, le lieu unique était plein à craquer et 180 danseurs ont certainement offert au Battle OPsession l'une de ses meilleures éditions Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre. Près de 6000 visiteurs se sont pressés au lieu unique pour assister à cet événement phare du festival. Des danseurs et danseuses du monde entier ont rivalisé de technique, d’énergie et d’inventivité pour séduire le jury de professionnels. Autre temps fort, dimanche 21 février, la tête d'affiche du festival, Oxmo Puccino Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre, était très attendue sur la scène du Stereolux, avec Georgio et Easy. Le concert, complet depuis plusieurs semaines, a drainé un public conquis par ce grand écart entre hip hop, chanson française et poésie.

Les temps forts de la semaine

Le spectacle de danse « Nibiru », présenté le 27 février à Capellia, dépasse les codes et les frontières du hip-hop, et mêlant les arts du cirque, du mime, de la danse contemporaine et du cinéma.

 

Le festival s'achève ce week-end et réserve encore son lot de surprises. Pour les fans de graffitis, est toujours possible d'aller voir l'exposition «Blue Point» à l'Atelier : elle sera visible jusqu'au 28 février. Des artistes mondialement connus dans l'univers du graffiti, tels que le nantais Shoof, Rea One, Legz, Tarek Benaoum et Urbandronen se sont réunis pour une résidence artistique de dix jours. Pour cette collaboration inédite, ces cinq artistes mélangent leurs styles respectifs à partir d’un dénominateur commun : le trait.

Conférences, concerts, spectacles de danse… De nombreux rendez-vous vont ponctuer cette dernière semaine de festival. Mardi 23 février, Trempolino accueille la conférence "Coupé/Collé : Une histoire du sampling", pour évoquer la démarche du sampling et des usages de réutilisation dans le processus de création artistique.

À l'affiche également : Onyx ; un groupe de rap new-yorkais mythique né à la fin des années 80, le 26 février à Steleolux ; le rappeur Vald le 27 février à Stereolux ou le spectacle de danse « Nibiru» le 27 février à Capellia. Le même jour, DJ Netik et DJ Fly, deux virtuoses des platines, les deux DJ’s les plus titrés de la planète, seront à Stereolux.

 

Pratique :

HIP OPsession, jusqu'au samedi 27 février, à Nantes et dans l'agglomération. Il est possible de réserver ses places sur le site internet d'HIP OPsession Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre.

Exposition Blue Point, du 12 au 28 février, à L'Atelier (1, rue de Chateaubriand) Du mardi au samedi : 13h-19h Dimanche :  10h-19h  Fermé lundi. Entrée libre. Deux visites guidées tout public, interprétées en langue de signes française : jeudi 18 février à 19h et jeudi 25 février à 19h.
Réservation obligatoire : pierrick.pickupprod@gmail.com Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre / 02 40 35 28 44. Entrée de l'exposition libre et gratuite.

Mis à jour le February 22, 2016