En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Commerce, éducation : ce qu’il faut retenir du conseil municipal

Conseil Nantais de la Nature en Ville (CNNV)

Le deuxième conseil municipal de l’année, qui se tenait le 22 mars, a abordé la question du commerce de centre-ville, lancé un nouvel appel à projet des temps de la nuit et poursuit l’effort pour développer et améliorer l’offre scolaire.

Nantes se mobilise pour soutenir le commerce de centre-ville

coomerceville19734.jpg (Rue commerçante du centre-ville)

Conformément à l’engagement pris le 29 janvier par le maire auprès des acteurs du centre-ville, le conseil municipal a voté 500 000 euros d’aides d’urgence pour soutenir les commerçants, restaurateurs et hôteliers nantais, qui ont subi de graves pertes d’exploitation, voire des dégradations lors des manifestations. Des mesures sont prises en complément pour la braderie du 30 mars : ticket TAN 1 h valable toute la journée, exonération des droits de place pour les commerçants sédentaires… Pour aller au-delà de l’urgence, et renforcer l’activité commerciale du Centre sur le long terme, la municipalité a par ailleurs décidé d’instaurer un droit de préemption pour les fonds artisanaux, de commerce et de l’artisanat. L’objectif est d’éviter la prolifération des activités de service sur les emplacements stratégiques, au profit des boutiques indépendantes. En favorisant la fusion de plusieurs cellules commerciales, cette disposition devrait aussi permettre de créer des locaux plus grands, recherchées par certaines grandes enseignes désireuses de s’implanter à Nantes. Et éviter les ruptures commerciales.

48 000 euros débloqués pour le deuxième appel à projet « ville la nuit »

nantesnuit19734.jpg (Nantes vue du Nid)

Dans le cadre de la politique publique « Ville la nuit » Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre qu’elle mène depuis 2014, la Ville de Nantes a voté un nouvel appel à projet sur le thème de la santé, les solidarité et l’égalité. Les propositions devront s’articuler autour de la prévention Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre auprès des personnes en situation de prostitution, la révision des conditions d’accueil pour les personnes sans abri, et l’amélioration de la cohabitation entre femmes et hommes la nuit sur l’espace public. « À travers cette démarche, la Ville cherche à s’appuyer sur des gens qui entreprennent, des gens qui savent décaler leur regard pour inventer l’avenir pour mieux vivre ensemble la nuit et valoriser de bonnes pratiques auprès du plus grand nombre », a expliqué Benjamin Mauduit, élu municipal et délégué aux questions de la nuit. Les associations nantaises intéressées pourront candidater à partir du 1er avril jusqu’au 2 juin 2019 et demander jusqu’à 16 000 euros d’aide. La sélection aura lieu en septembre 2019 et les projets retenus seront mis en œuvre à partir de décembre cette année.

Nature en ville : du neuf pour le parc du Port-Boyer

Parcboyer19734.jpg

Après une série d’ateliers avec les habitants en 2018, la Ville de Nantes a décidé d’engager un important programme de réaménagement de ce parc niché entre les tours de Port-Boyer et l’Erdre (quartier Nantes-Erdre). Création d’un terrain multi-sports et d’un espace de loisirs avec boulodrome, rénovation de l’aire de jeux et installation de nouveaux bancs et tables de pique-nique. Les travaux - d’un coût de 351 000 euros - débuteront cet été 2019 pour une livraison prévue en novembre 2019. Un plus pour le cadre de vie des habitants et une nouvelle illustration du retour de la nature dans tous les quartiers de la ville.

6 nouvelles écoles et 21 extensions d’ici 2024

ecolecm19734.jpg

Pour anticiper le dynamisme démographique de la ville de Nantes, la collectivité va investir 200 millions d’euros pour construire 6 nouvelles écoles et 21 extensions. L’objectif ? Accueillir 2 000 écoliers supplémentaires mais aussi faciliter tous les temps de vie de l’enfant : scolaires, périscolaires et extrascolaires, avec des bâtiments plus ouverts sur le quartier. Le conseil municipal a élu aujourd’hui les équipes de maîtrise d’oeuvre pour 7 écoles et lancé les consultations pour les travaux des nouvelles écoles Champ de Manoeuvre et Mellinet. « C’est un engagement massif qui sera utile aux enfants et permettra de faire respirer la totalité des écoles en rééquilibrant les effectifs » se réjouit Johanna Rolland. Autres défis de ce schéma directeur des écoles : engager chaque projet en faveur de la transition énergétique et proposer plus d’unités d’accueil pour les enfants en situation de handicap mental.

 

Mis à jour le 22 mars 2019