En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Les "marches de la fierté" vandalisées

Les marches des fiertés rue Beaurepaire de la marche Pride LGBT trans gay gays arc-en-ciel rainbow escaliers  lgbti+ lgbt vandale vandalisme Nosig bestrd

Repeintes aux couleurs arc-en-ciel à l’occasion de la "Marche des Fiertés" du 9 juin dernier, les marches de la rue Beaurepaire ont été dégradées dans la nuit du 13 au 14 juin. La Ville de Nantes va porter plainte.

Les marches de la rue Beaurepaire avaient été repeintes aux couleurs arc-en-ciel par NOSIG, le Centre LGBTI+ de Nantes, à l’occasion de la Marche des Fiertés du 9 juin dernier. Elles ont été dégradées dans la nuit du 13 au 14 juin. Une inscription homophobe a été constatée et les marches ont été en partie recouvertes de peinture blanche.

"Je condamne cet acte odieux, expression manifeste d'homophobie et d’intolérance, souligne Johanna Rolland, maire de Nantes. La Ville va porter plainte contre la dégradation de cette œuvre. Les marches de la fierté symbolisent notre attachement à l'égalité entre toutes et tous, au-delà du genre, de l'orientation sexuelle et de toutes les différences". La Ville étudie également la possibilité de pérenniser cette œuvre auprès de l'Architecte des Bâtiments de France.

Escaliermarche1885.jpg ((iphone) Les marches des fiertés)

Les marches avant leur dégradation (vendredi 8 juin).

 

Mis à jour le 15 juin 2018