En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Le service public local reste mobilisé pour les Nantais

Suite à la mort d'un jeune de 22 ans dans le quartier du Breil, à Nantes, mardi 3 juillet, des violences entre les forces de l'ordre et des jeunes de quartiers ont éclatés.
Rencontre de Johanna Rolland dans le quartier du de Malakoff

Depuis les premières dégradations le 3 juillet dernier, la Ville est présente sur le terrain et accompagne les habitants, commerçants et associations. Objectif : maintenir les services publics et animations programmées durant la période estivale et permettre à chacun de retrouver une vie normale au plus vite.

Suite au décès d’un jeune homme dans le quartier du Breil mardi 3 juillet, plusieurs quartiers nantais ont subi des violences et des dégradations, notamment des lieux publics. Dès le départ, élus et services de la Ville se sont mobilisés. 10 jours après les premières dégradations, où en est-on des mesures concrètes mises en œuvre ?

Continuité du service public dans les quartiers
Après les incendies des mairies des Dervallières, de Bellevue et de Nantes Nord, ce sont près de 500 rendez-vous qui ont dû être repositionnés sur d’autres sites, pour les titres d’identité notamment. De ce fait, la mairie de Bottière, qui devait initialement fermer en juillet, restera ouverte durant tout le mois et ne fermera qu’une semaine en août. La Ville étudie actuellement des solutions de relocalisation des mairies de quartier Dervallières et Bellevue.
Elle se mobilise également pour que les travaux de rénovation de l’agence de la Poste à Malakoff soient le plus court possible afin de permettre une réouverture dans les meilleurs délais.

Les activités estivales prévues sont toutes assurées
Depuis le 8 juillet, les activités estivales pour les enfants ont démarré dans tous les quartiers, avec quelques adaptations : l’accueil de loisirs du Breil a été transféré sur Grand Carcouet. Les activités à Malakoff ont été redéployées sur différentes lieux : l’espace lecture au 2 rue d’Irlande, la ludothèque dans l’école élémentaire Henri Bergson tout comme l’espace 11-15 ans de l’ Accoord, le cyberespace dans la salle Agrion du Cyber espace. L’animation sportive a également démarré ses activités dans tous les quartiers, les équipes terrain de la ville, de l’Accoord et les associations de quartier sont particulièrement présentes auprès des enfants et familles sur les temps d’animation sur les espaces publics.

Le relogement des associations est en cours
Toutes les associations concernées par des dégradations ont été directement contactées par la Ville de Nantes. Le relogement des associations a commencé sur Malakoff, après l’incendie de la maison des Haubans. Plusieurs associations vont rejoindre la rue d’Angleterre (AAD, Créa’s, APIB, ASFRM, Nantes lit dans la rue, Réseau d’échange, Danse et Vis, Judo club, Entraide scolaire amicale). La réflexion est en cours aux Dervallières pour le relogement des associations Lire et Atelier Bricolage.
A noter également l’appel aux dons pour aider à reconstituer les collections des bibliothèques associatives Émilienne Leroux (Dervallières) et l'Espace Lecture (Malakoff), incendiés début juillet. Des bacs reçoivent dans les bibliothèques et médiathèques de Nantes Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre(sauf la bibliothèque Breil-Malville, faute de place) les dons de livres au bénéfice de ces deux bibliothèques associatives.

Le soutien des Nantais directement touchés se poursuit
Qu'il s'agisse de dégradations physiques (véhicule, commerce) ou d'un besoin de soutien psychologique face à la situation, la Ville de Nantes continue à accompagner les Nantais victimes des conséquences des violences.

  • Les propriétaires d'un véhicule incendié ou vandalisé peuvent bénéficier d'un conseil juridique auprès de l’Association départementale d’aide aux victimes d’infractions (ADAVI 44) Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre   à contacter au 02 40 89 47 07. Pour les personnes les plus fragiles financièrement, et après mobilisation de l'assurance, un micro-crédit social ou des aides financières Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre   peuvent être accordées pour faire face aux frais non couverts.
  • Les commerçants ayant subi des dégradations ont tous été accueillis et des propositions immobilières leur ont été faites.
  • La Ville de Nantes a également proposé un accompagnement psychologique spécifique aux habitants qui en exprimaient le besoin. Il se poursuit au Breil, où l'association Le Pas accueillera ceux qui le souhaitent le mardi 24 juillet de 14h à 18. Renseignements et inscription auprès de l'équipe de quartier au 02 40 41 61 60. Plusieurs associations partenaires de la Ville peuvent également recevoir gratuitement sur rendez-vous : Inter-Faces au 06 20 44 50 90, la Maison des Adolescents au 02 40 20 89 65, l'association Le Pas au 06 69 62 01 57, l'ADAVI44 au 02 40 89 47 07. Les médecins de pédopsychiatrie du CHU sont également mobilisés au 02 40 08 36 67.

Mis à jour le 13 juillet 2018