En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Inscriptions sur les listes électorales : record battu à Nantes

bus civique

Le nombre de demandes d'inscription sur les listes électorales à connu une nette augmentation en 2016.

27 000 nouvelles demandes d'inscriptions sur les listes électorales " dont 58 % via e-démarches, 30 % au guichet, 10 % par courrier et 2 % dans le bus civique ". Un record pour la ville. En effet, lors des précédentes élections présidentielles, le nombre de demandes d'inscriptions sur les listes électorales était moins important. 23 541 demandes avaient été enregistrées en 2011 et  24 084 en 2006. Lors de la précédente élection présidentielle de 2012, il y avait un peu plus de 180 000 inscrits sur les listes électorales à Nantes, ils étaient 182 000 au 1er mars dernier. Plusieurs autres villes comme Rennes ou Paris ont connu une forte mobilisation, la capitale battant même un record vieux de la fin des années 1970. Il faudra attendre le 1er mars 2017 pour connaître le nombre d'inscrits définitifs.

Une hausse des inscriptions en ligne

D'après la Direction de l'information légale et administrative Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre (DILA), le nombre d'inscriptions en ligne a augmenté, à l'échelle nationale, de 180 % par rapport à 2011 avec 659 011 inscriptions via le site Service public.fr Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre contre 235 000 en 2011.

Un chiffre à relativiser

Comme le montrent les derniers chiffres de l'Insee, la population nantaise augmente. Il est donc logique que les inscriptions sur les listes électorales suivent le mouvement. Il faut également tenir compte des radiations des électeurs partis s'inscrire ailleurs. Enfin le pic d'inscriptions est caractéristique des veilles d'élections majeures comme la présidentielle.

Mis à jour le 5 janvier 2017