En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

Ma Part du Gâteau, une boulangerie solidaire à Nantes Nord

ACTUALITÉS

Ma Part du Gâteau, une boulangerie solidaire à Nantes Nord

Richard Ponthou, Ma Part du gâteau

Inaugurée mardi 19 janvier, la boulangerie fondée par Richard Ponthou emploie 8 personnes, dont 4 salariés en insertion.  Un changement de vie pour cet ancien spécialiste du marketing qui voulait donner plus de sens à son travail.

Comme dans toutes les boulangeries, c'est l'odeur du bon pain qui accueille les clients de Ma Part du Gâteau. Installé sur le boulevard Einstein, un axe très passant à deux pas de la zone d'emploi de la Géraudière, le commerce propose aussi des viennoiseries, des galettes et un service de restauration (sandwich, salades, plats chauds) le midi.

A part ça, et peut-être le mobilier issu de recycleries, rien ne la différencie d'une boulangerie artisanale classique. Sauf que la boutique, qui a ouvert le 12 août  2015, est une entreprise d'insertion. Grâce à un agrément spécial, elle emploie 4 salariés qui reprennent pied dans le monde du travail sous le tutorat de 2 boulangers et d'une vendeuse expérimentée.

Concilier l'économie et le social

« Entreprendre n'était pas une aspiration en soi », explique Richard Ponthou, à l'origine de cette boulangerie pas comme les autres, « je voulais créer un projet qui ait vraiment du sens, conciliant l'économie et le social et, surtout, où les gens se sentent bien ». Il y a trois ans, suite à un bilan de compétences, le jeune quadra décide donc de quitter son emploi, après 17 ans dans le conseil en management et le marketing pour de grands groupes agroalimentaires. « Je voyais l'émergence de l'économie sociale et solidaire et du mouvement citoyen des Zèbres Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre appelant à ne pas tout attendre des politiques ».

Pour se lancer, Richard Ponthou a été épaulé par l'incubateur des Ecossolies Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre qui accompagne, avec Nantes Métropole, la création de nouvelles activités à finalité sociale. « Ils ont joué un rôle décisif en réunissant autour d'une table les financeurs hésitants : ça a tout débloqué ! ». Ce type de boulangerie solidaire existait déjà ailleurs à Paris (Farinez-Vous) et Montpellier (Drôle de pain). « C'est ce qui m'a rassuré au moment d'y investir mes économies ».

Cinq mois plus tard, la boulangerie solidaire a trouvé sa clientèle et affiche sa différence : produits frais, fait maison, dons des invendus à des associations caritatives (en projet), répartition équitable de la valeur créée entre fournisseurs, salariés et clients… Des engagements inscrits dans le nom même de la boutique. «Le nom Ma Part du Gâteau vient du titre d'un article de l'Antimanuel d'économie de Bernard Maris», explique Richard Ponthou. L'économiste assassiné le 7 janvier 2015 lors de l'attentat contre Charlie Hebdo y rappelait que l'économie est avant tout une question de partage équitable de la richesse...

 

Pratique :

Ma Part du Gâteau
4,6 boulevard Einstein
44300 Nantes.

Mis à jour le January 15, 2016