En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

IGLOO 2 : un toit et un emploi

projet igloo 2, construction habitat
 25 rue de Metz
avec Johanna Rolland

Sept logements sociaux IGLOO sont en cours de construction dans le quartier Doulon-Bottière. Leur particularité ? Les futurs habitants participent activement au chantier pour se former aux métiers du bâtiment.

Quelques coups de marteau dans le bois, symboles d’une nouvelle vie. Jeudi 6 septembre, futurs locataires et élus ont posé ensemble la première lisse du projet IGLOO 2 (Insertion Globale par le LOgement et par l’emplOi). Après une première expérience positive à Bellevue en 2014, le dispositif est aujourd’hui renouvelé dans le quartier Doulon-Bottière, rue de Metz. « L’enjeu de ce projet, c’est de permettre à des personnes dans des situations de vie compliquées d’avoir un logement et de contribuer à la construction de cet habitat », souligne Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. « En terme d’état d’esprit, c’est très important pour la dignité de ces hommes et de ces femmes de se dire qu’ils sont acteurs de leur vie même si certaines étapes n’ont pas été simples. »  

En tout, ce sont 6 personnes seules et une famille avec 3 enfants qui sont accompagnées par le dispositif IGLOO. Un T5 de 95 m2 et six T2 d’environ 50 m2 vont sortir de terre. Les locataires disposeront également d’un jardin commun et de stationnements. Débutés en mai dernier, les travaux vont se poursuivre cet hiver pour une livraison attendue à l’été 2019. Les logements seront intégrés au parc de Nantes Métropole Habitat Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre, le bailleur public métropolitain.

Un parcours d’apprentissage

Les futurs habitants sont acteurs du projet : ils travaillent en collaboration avec le cabinet d’architectes Belenfant & Daubas et des entreprises du bâtiment. Depuis février, dans le cadre de contrats aidés, un parcours d’apprentissage leur permet de participer à différents travaux pour se former : peinture, pose de cloisons, aménagement de placards… Un atelier menuiserie-charpente permettra la fabrication d’un abri à vélos et une équipe sera en charge d’aménager le jardin. Pour Ghislain Cayla, ancien magasinier et futur locataire, ce projet est la promesse d’un nouveau départ. « Je pense que c’est une très bonne démarche car elle permet à des gens dans des situations précaires de pouvoir se loger correctement. Et avec tout ce que l’on apprend, le dispositif ouvre des perspectives vers d’autres métiers. On peut voir la vie de façon plus sereine. Pour moi, c’est un premier pas vers des jours meilleurs ! »  

Un dispositif expérimental qui va se pérenniser

La construction d’IGLOO 2 représente un coût global d’1 million d’euros. Nantes Métropole finance le projet à hauteur de 45 000 euros et les subventions de l’État sont de 232 000 euros. Par ailleurs, la Ville de Nantes prend en charge l’accompagnement social des bénéficiaires, ce qui représente un budget de 67 800 euros sur 3 ans.  
La Métropole a été retenue par l’État comme un des 24 territoires de mise en œuvre accélérée du plan national « Logement d’abord » Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre. Dans le cadre de cette opération, le dispositif IGLOO, aujourd’hui expérimental, devrait être pérennisé.

Mis à jour le 7 septembre 2018