En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Une aire de jeux imaginée par Claude Ponti au Jardin des plantes

jardin des plantes, le Voyage à Nantes 2017

Un espace ludique rempli de pots de fleurs géants ! C’est la dernière création originale de l’auteur et illustrateur d’albums jeunesse Claude Ponti pour le Jardin des plantes de Nantes.  Une oeuvre pérenne à tester dès cet été.

Plus de 200 000 visiteurs ont pris le vert au Jardin des plantes au mois de juin. Un record de fréquentation qui fait du jardin nantais le 2e site français le plus visité l’été après le Mont Saint-Michel.  En 2016, près de 2 millions de personnes ont arpenté ses allées, autant que les célèbres Jardins de Villandry.

Le public se presse pour admirer les collections végétales. Mais aussi ses créations originales. Depuis le lancement du Voyage à Nantes en 2011, le jardin botanique nantais a doublé sa fréquentation. Grâce notamment aux histoires de Claude Ponti. Pendant quatre étés, avec la connivence des jardiniers du Service de espaces verts et de l’environnement, l’auteur et illustrateur jeunesse a donné naissance à tout un tas de personnages oniriques jouant avec le végétal.

Cette année, le fameux poussin géant se fait voler la vedette par une histoire de pots (de fleurs évidemment). Après  le « Dormanron », le « jardin Kadupo » ou le « Palédupoussin », l’auteur jeunesse célèbre pour ses jeux de mots a imaginé une aire de jeux unique sur la plage verte, en haut du jardin. Son nom ? « Dépodépo ».

Des pots pour se cacher et escalader

« Il s’agit du fond de jardin d’un couple de Génies géants, avec son appentis où sont stockés des outils et un bric à brac de pots vides », raconte Romaric Perrocheau, le directeur du Jardin des plantes. Claude Ponti s’est amusé à créer une échelle des objets inhabituelle. Dans ce jardin, tout est géant ! « Le but était de faire des pots très gros, plus grands que des adultes pour qu’ils impressionnent vraiment les enfants, qui paraissent tout petits à côté », explique Claude Ponti. Les pots deviennent ainsi des cabanes dans lesquelles les 3-12 ans peuvent se cacher, escalader, s’engouffrer dans des tunnels comme dans un réseau de galeries souterraines, communiquer à travers des tuyaux sonores...

Cette création est la dernière oeuvre de Claude Ponti pour le Jardin des plantes de Nantes. Mais elle restera pérenne. En se promenant dans le parc, on peut aussi toujours passer sous le banc géant, s’asseoir sur les « Bancs processionnaires », faire voguer les Bateaux batö sur la pataugeoire ou admirer le « Dormanron » qui fait la sieste sur la pelouse. Dans le bas du jardin, vous pouvez également apercevoir, dans un nid de cigogne, une chèvre sortie du dernier album de Claude Ponti, "Le mystère des Nigmes", un livre où vous retrouvez de nombreux clins d’oeil à Nantes.

En savoir plus

Dépodépo
Au Jardin des plantes

Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h45

Mis à jour le 10 juillet 2017