En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Le joli succès des jardins collectifs à Nantes

Quartier Hauts-Pavés  Saint-Félix : inauguration du jardin partagé de la Cité des Hauts Pavés

4 rue de la rue d'Angoumois

Le 35e jardin partagé de Nantes a été inauguré, ce mardi 12 juin, dans la cité des Hauts-Pavés.

La menthe distille ses senteurs, et le persil arbore ses frisettes. Les premières fraises montrent leurs rougeurs, et les tomates commencent à donner leurs fruits. La jeune Sidonie, 5 ans et demi, et ses copines, Alice, Pauline et Lila, bambines de la cité des Hauts-Pavés, sont encore tout à leur joie et à leur fierté d’avoir joué aux jardinières.

Leur jardin partagé, trois grands bacs de bois installés dans les espaces verts entre les rues d’Angoumois et d’Aunis, a été inauguré, ce mardi 12 juin.

« C’est le 35e du genre » se félicite, ciseaux et morceau de ruban tricolore en main, Thomas Quéro, adjoint au maire de Nantes, chargé de l’appel à projet « Ma rue est un jardin », lancé en 2017 pour permettre aux habitants de participer à la végétalisation de la ville. L’initiative contribue à l’essor des jardins partagés. Grâce à lui, une vingtaine de projets nouveaux auront fleuri en 2017 et 2018.

Convivialité potagère

« On est surtout là pour passer des moments ensemble. Et c’est une façon de se réapproprier l’espace public », commente Michaël Bringtown, président depuis 2012 de l’association de la cité des Hauts-Pavés, à l’initiative du jardin. Un cabanon abrite les outils, et un terrain a également été ménagé pour accueillir les amateurs de pétanque.

Fin 2018, la ville de Nantes comptera 1200 parcelles potagères individuelles réparties sur 63 jardins collectifs, dont 28 jardins familiaux, gérés au quotidien par une cinquantaine d’associations avec l’appui des jardiniers municipaux du Service des espaces verts et de l’environnement (Seve).

L’objectif de la municipalité est de créer 200 nouvelles parcelles entre 2014 et 2020.

Mis à jour le 13 juin 2018