En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Transition énergétique : la commission citoyenne a remis son rapport aux élus

Le 12 septembre, la commission citoyenne chargée d’accompagner le débat sur la transition énergétique a remis ses conclusions à Johanna Rolland et aux élus métropolitains. Le 20, elle faisait son retour à tous les contributeurs de ce débat. Un rapport en 12 leviers et 60 propositions pour accélérer la transition sur le territoire et faire de celui-ci une référence dans ce domaine.

 

160 cahiers d’acteurs, 760 contributions individuelles, 10 auditions d’experts, des retours d’expériences des communautés citoyennes, les conclusions du séminaire d’acteurs… la matière collectée en 200 jours de Grand Débat sur la transition énergétique Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre était foisonnante. « Nous avons tout lu et analysé », témoigne Adèle Serra, Eric Couvez, Caroline Houalet et Samuel Jan, les membres de la commission citoyenne indépendante chargée d’accompagner le débat. En cette rentrée, ils ont remis leurs conclusions aux élus métropolitains, sous forme de 60 propositions classées en 12 grands leviers d’action.

Produire local, mieux consommer, économiser

Il y a plusieurs leviers thématiques et « en premier lieu, l’isolation et la rénovation énergétique des bâtiments ». Mais aussi la nécessité de développer la production locale d’énergie d’origine renouvelable, d’agir toujours plus pour le transport collectif et les modes doux de déplacement, de limiter la production de déchets en axant réemploi et recyclage ou de consommer plus local, notamment en développant l’agriculture urbaine. La commission suggère aussi de profiter de la Loire et de ses affluents pour la mobilité, le fret et la production locale d’énergie, ou encore de verdir plus encore la ville.
 
Impliquer le maximum de monde

La commission souligne aussi des conditions indispensables pour réussir le pari de la transition : « en premier lieu, la sobriété mais aussi la nécessaire exemplarité des collectivités, pour réussir à impliquer au maximum les entreprises, associations et habitants ». La commission propose aussi de miser sur la formation, l’éducation populaire et l’information de chacun.
Sur le plan financier, au-delà des leviers fiscaux et aides financières publiques, elle appelle à mobiliser les banques, assurances et mutuelles comme partenaires des projets. Et à expérimenter plus largement le financement participatif des citoyens, un outil qui a fait ses preuves lors du débat avec 150000 euros levés et 2400 donateurs pour 10 projets locaux concrets. Les citoyens insistent enfin sur la nécessité de poursuivre la dynamique d’expérimentations enclenchée avec les communautés citoyennes du Grand Débat..

Une feuille de route commune à l’horizon 2018

Place désormais aux élus métropolitains et communes du territoire qui vont s'inspirer de ces propositions pour élaborer une feuille de route commune, en collaboration avec les acteurs économiques et associatifs locaux. « Certaines propositions rejoignent des priorités qui sont déjà les nôtres et sur lesquelles nous devons accélérer, souligne Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole. D’autre nous incitent à engager l’action dans de nouvelles directions comme la production locale d’énergie par exemple ». Rendez-vous début 2018 pour connaître les engagements de chacun.

 

Mis à jour le 12 septembre 2017