En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Avec Quai des plantes, le quai de la Fosse se met au vert

plantation arbre (en pot) sur le quai de la Fosse pour l'opération "quai des plantes". SEVE

Insolite ! Une pépinière à ciel ouvert prend forme en bords de Loire. D’ici mi-avril, un millier d'arbres vont peu à peu coloniser le quai de la Fosse pour l’événement Quai des plantes. Pourquoi ? Comment ? On vous explique tout.

Double attraction depuis lundi 5 février sur le quai de la Fosse, habituellement plutôt désert : le Belem est de retour dans son port d’attache, et un étrange ballet végétal a commencé au niveau du parking en enclos Chantier Naval.

Les jardiniers de la pépinière municipale de Nantes ont entrepris de déplacer 1000 arbres (magnolia, liquidambar, cerisier, chêne, érables, etc.) de leur site de production situé au Parc du au Grand-Blottereau. Objectif ? Créer un espace de détente et de verdure sur ce quai où, à partir du 17e siècle, les armateurs débarquaient graines et plantes importées des colonies.

« Cet événement est un réponse aux attentes des habitants qui, dans le cadre du Grand Débat sur le Loire, ont exprimé leur envie de retrouver une proximité avec le fleuve  et une illustration de notre volonté d’aménager plus d’espaces de nature en ville », précise Johanna Rolland, maire de Nantes.

1000 arbres, un fil vert de 500 mètres

Du 14 avril à la fin août, Quai des plantes invite les Nantais à se balader sur les bords de Loire, dans les coulisses de la nature en ville.

« L’idée est de recréer une pépinière éphémère pour montrer aux Nantais les coulisses de la nature en ville », détaille Kevin Legendre au Service des espaces verts et de l'environnement de Nantes. « Chaque année, entre 1300 et 1500 arbres sortent de la pépinière municipale pour être plantés dans les différents quartiers de Nantes ou pour renouveler les essences et les spécimens vieillissants dans les parcs et jardins », explique Pascal Naud, responsable de la pépinière municipale. « Il faut 7 à 10 ans pour produire un arbre ! Nous anticipons donc en permanence pour renouveler et préserver le patrimoine vert, assez remarquable, de Nantes ».

Service public peu connu, la pépinière municipale cultive, depuis plus de 50 ans, 70 % des arbres et arbustes qui sont plantés dans la ville, et 98 % des fleurs qui fleurissent le centre-ville et les quartiers. Une particularité que ce jardin éphémère baptisé « Quai des plantes » permettra au public de découvrir à partir du 14 avril.

L’installation prendra plusieurs semaines afin de créer un fil vert de 500 mètres entre le pont Anne de Bretagne et le Maillé Brézé.

« Quai des plantes » restera ensuite en place de mi-avril à fin août 2018. L’événement sera un lieu vivant et festif, avec un verger, des tables de pique-nique, un espace buvette et restauration, et de nombreuses animations et interventions artistiques : troc-plantes, marché potager, vente de plants de fruits et légumes…

Rendez-vous le 14 avril pour découvrir le programme et entrevoir la métamorphose annoncée du quai de la Fosse ainsi que les activités qui pourraient animer les berges du fleuve dans les années à venir !

Le saviez-vous ?

« Ville arboretum », Nantes compte plus de 300 000 arbres, soit plus d’un arbre par habitant. Les 1000 arbres et arbustes sortis de la pépinière municipale pour Quai des plantes seront ensuite plantés dans les différents projets urbains de la ville d’ici 2020.

 

Pratique :

Quai des plantes du 14 avril à la fin août, quai de la Fosse. Gratuit.

Bon à savoir : pendant la durée de l’événement, une cinquantaine de places du parking Chantier Naval seront inaccessibles, côté Loire.

Mis à jour le 6 février 2018