En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres

ACTUALITÉS

Cinéma : Le Maillé-Brézé en haut de l’affiche

Le Maillé Brézé accoste accostage quai de la Fosse bateau de guerre dans le port de Nantes sur la Loire

Il cache bien son jeu. Sous ses airs débonnaires de vieux soldat démobilisé, le Maillé-Brézé dissimule une carrière de jeune premier du cinéma hollywoodien. Il sera à l’affiche de «Dunkerque», le dernier film du réalisateur Christopher Nolan qui sort le 19 juillet.

L’escorteur d’escadre a rendu les armes en 1988 et largué ses amarres quai de la Fosse à Nantes. Depuis, il se laisse prendre à l’abordage par les touristes et autres curieux qui sont chaque année entre 20 000 et 25 000 à visiter ses entrailles transformées en musée. Il a bien fait quelques sorties, tout juste deux en vérité, en 1997 et en 2010, jusqu’à Saint-Nazaire pour se refaire une beauté. Mais, il faut bien l’avouer, jusqu’au mois d’avril 2016, la vie du Maillé-Brézé n’était bousculée que par le rythme des marées. « Nous avons d’abord reçu un mail », se souvient Gildwen Éveno, responsable de l’accueil des visiteurs. L’équipe d’un film en projet a repéré le navire. « Ensuite, nous avons eu deux ou trois réunions à Nantes, ils sont venus visiter le bateau ». Les essais du Maillé-Brézé sont convaincants et en avril 2016 deux remorqueurs lui font descendre la Loire jusqu’à l’océan Atlantique, puis un seul le tracte jusqu’à Dunkerque, lieu du tournage.

Opération « Dynamo »

Pourquoi Dunkerque ? Parce que c’est là-bas que le réalisateur américano-britanique Christopher Nolan (Memento, la trilogie Batman, Inception, Interstellar…) tourne son prochain film : « Dunkerque ». Le long métrage raconte l’histoire de la poche de Dunkerque et de l’opération Dynamo. En mai 1940, près de 400 000 soldats, essentiellement britanniques, mais aussi français ou belges, se retrouvent encerclés par l’armée allemande dans la cité balnéaire du Pas de Calais. L’opération « Dynamo » est lancée pour évacuer les soldats. Des centaines d’embarcations militaires et civiles quittent les côtes anglaises pour venir récupérer les soldats coincés à Dunkerque et pris sous le feu allemand.

Les décorateurs ont coupé le mât

Mais que vient faire le Maillé-Brézé dans cette aventure ? Lui qui n’a commencé à écumer les mers qu’en 1957 ? « Il a fallu deux semaines de préparation », raconte Gildwen Eveno, qui a eu la chance d’assister et de participer au tournage. Les équipes de décorateurs ont notamment coupé la mât de l’escorteur d’escadre. Disparus les radars anachroniques. « La forme de la coque correspondait encore aux navires des années 40, pour le reste, les décorateurs ont joué sur la peinture et des habillages en bois, notamment pour masquer le sonar à l’arrière ». Il a également fallu repeindre la coque et recouvrir l’œuvre des artistes Velvet et Zoer qui avaient décoré le flanc du navire à la mode Razzle Dazzle.

Jusqu’à 400 figurants sur le pont

Une fois maquillé, le Maillé-Brézé a joué les acteurs entre mai et juillet 2016. « C’était très impressionnant, rapporte Gildwen Eveno, il y a eu jusqu’à 400 figurants sur le pont du navire ; le réalisateur lui-même est venu pour ses repérages ». Pour les besoins du film, les équipes de Christopher Nolan ont recréé le Dunkerque de mai 1940. Une digue entière a été construite et les façades des maisons entièrement repeintes. « C’était très impressionnant de déambuler dans les rues et de croiser au détour d’un virage, une colonne entière de soldats en uniformes d’époque ».

Rendez-vous le 19 juillet au cinéma

De retour à Nantes, le Maillé-Brézé a repris sa vie d’avant. « Grâce à l’argent de la location, nous avons pu faire quelques investissements, notamment rénover la passerelle d’accès », se réjouit Gildwen Eveno. Plus tard, l’association qui s’occupe du navire pense dédier un pièce du musée à cette aventure cinématographique. Une aventure sans lendemains ? « Nous avons été contactés par la société de production de Luc Besson pour le tournage d’un film sur le naufrage du Koursk, mais il n’y a pas eu de suite ». « Dunkerque » de Christopher Nolan sort le 19 juillet au cinéma. En attendant, si vous souhaitez rencontrer un des acteurs qui partage l’affiche avec Tom Hardy, Cillian Murphy ou Keneth Branagh, vous le trouverez quai de la Fosse à Nantes.

Regardez la bande annonce de Dunkerque

Mis à jour le 7 juillet 2017